Hani Ramadan, au Bourget, le 14 avril 2007 © Jean Ayissi / AFP
Hani Ramadan, au Bourget, le 14 avril 2007 © Jean Ayissi / AFP
Article payant

Le Gouvernement gèle les comptes du frère de Tariq Ramadan

Le ministère de l'Économie et des Finances et le ministère de l'Intérieur ont pris 17 arrêtés le 15 juin dernier pour geler les avoirs de personnes liées au terrorisme, dont Hani Ramadan, le frère de Tariq Ramadan.

Dix-sept arrêtés ont été publiés ce dimanche au Journal officiel par le Gouvernement pour geler les avoirs de personnes liées au terrorisme. Ces arrêtés visent nommément dix-sept personnes originaires de l'étranger dans le cadre de l'article L. 562-2 du Code monétaire et financier. Un article qui permet de bloquer pour six mois (renouvelables) les fonds et ressources économiques “qui appartiennent à, sont possédés, détenus ou contrôlés par des personnes physiques ou morales, ou toute autre entité, qui commettent, tentent de commettre, facilitent ou financent des actes de terrorisme, y incitent ou y participent, ou qui appartiennent à, sont possédés, détenus ou contrôlés par des personnes morales ou toute autre entité elles-mêmes détenues ou contrôlées par les personnes mentionnées [plus haut, NdlR] ou agissant sciemment pour le compte ou sur instructions de celles-ci”.

Il vous reste 75 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Mardi matin, trois individus ont été interpellés à Saint-Étienne lors d'une action coordonnée par la sous-direction anti-terroriste. Ils sont suspectés d'avoir projeté un acte violent.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut