Lotfi Ben Khelifa
© Tim Douet

LBK : “Je ne suis pas un type qui fuit ses responsabilités”

L’Autre Campagne se penche en ce début de semaine sur la ville de Vénissieux. Aujourd’hui, nous recevons Lotfi Ben Khelifa, candidat socialiste qui revient sur les motivations qui l’ont conduit à déposer une liste de premier tour face au Parti communiste. LBK critique par ailleurs la faible mobilisation de la ville sur la question du développement économique.

Le candidat socialiste ne se montre pas particulièrement inquiet sur l'hypothèse d'un développement de l'ultra-droite nationaliste sur sa ville, en référence au dépôt des listes de Gabriac-Benedetti : “Vénissieux est un territoire de gauche. Il n'y a pas de place pour le racisme et la xénophobie. Et il n'y a pas de place pour le mépris.”

Lotfi Ben Khelifa justifie le dépôt de sa liste et d'un refus de s'allier avec le PC par la volonté de proposer “une alternative de gauche” ainsi que par le “ras-le-bol de découvrir les affaires dans le journal”.

Pourtant, sur l'affaire de la Sacoviv (lire ici), alors qu'il est le vice-président de cet organisme de logement social et son directeur général délégué, il affirme ne pas avoir été au courant de l'attribution d'un marché public à une entreprise de BTP qui fait aujourd'hui l'objet d'une enquête préliminaire du parquet de Lyon pour délit de favoritisme : “Je ne suis pas le genre de type qui fuit mes responsabilités.”

Enfin, Lotfi Ben Khelifa critique le faible effort de la municipalité sur la question du développement économique.

-----

En vidéo ci-dessous, l’intégralité de notre entretien avec Lotfi Ben Khelifa.

Jeudi 6 mars, L’Autre Campagne se penchera sur la ville de Meyzieu.

L’Autre Campagne, l’émission politique de Lyon Capitale consacrée aux municipales dans le Grand Lyon, à suivre sur Lyoncapitale.fr chaque jour à 14h, jusqu’au 21 mars prochain.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut