"La réélection de Guillemot serait une catastrophe"

Plus de deux cents personnes se sont pressées mercredi soir au lancement de campagne d'Elisabeth Brissy-Queyranne. Parmi l'assistance, Jean-Jack Queyranne, son époux et président du conseil régional. Celui-ci marquait par sa présence son soutien à la candidate. Sa liste se veut sans étiquette, comprenant notamment un ardent opposant au mariage pour tous.

"La réélection d'Annie Guillemot serait une catastrophe pour Bron", nous a confié Elisabeth Brissy-Queyranne qui critique notamment "la bétonnisation" de la ville. "On a l'impression de régresser aux années 70 quand les vieilles villes communistes bétonnaient pour avoir plus de voix à gauche". Elle s'en prend aussi à la politique urbanistique du Grand Lyon qui n'opère pas un rééquilibrage entre est et ouest de l'agglomération où la densité devrait être renforcée.

Questionnée sur son maintien ou non au second tour si elle se hissait en 3e position, l'ex-adjointe botte en touche. "Je ne suis pas la voiture-balai de Mme Guillemot. Le vrai risque, c'est le FN, pas l'UMP".

à lire également
1 commentaire
  1. KH - 29 janvier 2014

    J'espère qu'Elisabeth Queyranne aura la sagesse de se désister au 2nd tour si elle est 3eme. A choisir je préfère Yann Compan à Mme Guillemot. Il faut bien que le massacre de Bron s' arrête un jour...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut