La gouvernance Collomb sur le gril

Au Grand Lyon, François Noël Buffet (UMP) durcit le ton, attaquant la gestion du dossier du Grand Stade. A la Ville, ce sont les centristes de droite qui critiquent le manque de transparence.

"Une gouvernance qui côtoie la négligence, la désinvolture et la politique politicienne". Le sénateur-maire François-Noël Buffet n'en finit pas de durcir le ton à l'égard du président de l'agglomération, Gérard Collomb. Il pointe en particulier son art de se défausser sur les grands dossiers. "Il a pris prétexte de la réforme de la taxe professionnelle pour essayer d'augmenter la pression fiscale", fulmine-t-il. Une augmentation un temps envisagée qui n'aura finalement pas lieu puisque ce lundi, sera décidé le maintien du taux actuel de la taxe d'habitation.

"Un mensonge absolu"

Celui qui s'affirme comme l'opposant numéro un du président actuel, au sein de l'assemblée communautaie, cible le Grand Stade. C'est le dossier qui met Collomb en difficulté. L'élu UMP ne comprend pas que le président de l'agglomération refuse de lancer les enquêtes publiques à la fin avril comme c'était prévu, attendant toujours du gouvernement la déclaration d'intérêt général. Une façon là aussi pour lui de fuir ses responsabilités et imputer un éventuel échec sur le Premier ministre. "Il n'y a juridiquement aucun lien entre la déclaration d'intérêt général et l'enquête publique", martèle le sénateur maire d'Oullins. "En réalité, il sait que cette enquête publique est fragile, difficile". Et de tempêter : "c'est un mensonge absolu, une manoeuvre indigne du président de la 2e agglomération de France".

L'élu d'opposition en est convaincu : l'Etat est prêt à signer la déclaration d'intérêt général pour peu que l'enquête publique ait été lancée. Voire… Questionné sur les errements de l'opposition sur ce sujet, d'abord favorable au Grand Stade puis brusquement plus critique à mesure que les difficultés se posaient, Buffet a rappelé qu'il était favorable à cet équipement - et sur ce point, il embrasse une position consensuelle. Avant d'indiquer qu'à ses yeux, le site le plus favorable était d'abord Carré de Soie, desservi par le métro A, les tramways T3 et Rhônexpress et proche du périphérique, puis le Puisot (à côté de Carrefour Vénissieux) connecté à Lyon par T4, puis un terrain proche d'Eurexpo. Il n'a pas non plus écarté l'option Gerland, à condition d'appréhender une surface plus grande que l'actuel stade, englobant le Palais des Sports et peut-être une partie de la plaine des Jeux. Mais pour lui, il est trop tard pour changer de fusil d'épaule, en tous cas si l'on veut construire le Grand Stade avant l'Euro 2016. Il faut donc persister à Décines. "Le vin a été tiré, il faut le boire". Et Collomb de trinquer ?

-----------------

C'est une poignée d'élus, novices. Ils font leurs armes, apprennent le métier. Ils seront peut-être les challengers de demain à l'exécutif socialiste. Dans l'opposition, ces centristes et démocrates, sous la férule de Christophe Geourjon, ont pris congé du MoDem. Ce jeudi, alors qu'ils dressaient un bilan critique de la gouvernance de Gérard Collomb, ils ont surtout exprimé frustrations et motivations. Comme une séance de thérapie de groupe. Tous se positionnent dans le sillage de Raymond Barre, dont ils vantent le mandat, même si la plupart étaient trop jeunes pour être alors politiquement actifs.

"Manque de transparence et de démocratie du maire", se plaignent-ils. "Sur l'Hôtel-Dieu, nous avons appris les nouvelles dans la presse", maugrée Christophe Geourjon. Fouziya Bouzerda revient sur la gestion de la Sacvl, cette société d'économie mixte qui a contracté des emprunts toxiques. "La ville ne contrôle plus ses satellites", affirme-t-elle, agacée qu'on ait demandé aux élus de voter en urgence "la veille des vacances" une subvention exceptionnelle de 25 millions d'euros sans disposer d'informations précises, ni avant, ni après le vote. "On ne nous respecte pas. Aucun maire de Lyon ne se comportait comme ça, ils dialoguaient avec leur opposition", regrette Bernadette Bertrix-Veza, élue depuis 1983 qui a côtoyé Francisque Collomb, Michel Noir et Raymond Barre. Elle remarque qu'aucun d'eux ne reprenait la parole après l'intervention des adjoints, comme le fait l'édile actuel.

Ces élus raillent le manque d'ambition du maire, comme le devenir de la Part-Dieu qui pourrait devenir "un vrai coeur pour la métropole lyonnaise". "J'ai appris une nouvelle échelle de temps : le mandat", raconte Marc Augoyard, conseiller communautaire. Cet impératif politique interdit une vision à long terme, selon lui. "Si Gérard Collomb avait été visionnaire, il aurait prolongé le métro A jusqu'au musée des Confluences".

à lire également
Pour la première fois depuis le retour de l'ex-ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, Georges Képénékian et David Kimelfeld tiendront une conférence de presse commune à l'hôtel de ville de Lyon. Ensemble, ils feront le point sur la prochaine élection du maire de Lyon. Suivez cette conférence en direct sur Lyon Capitale.
8 commentaires
  1. marc - 16 avril 2011

    Si je lis correctement l'article, même si Mr Buffet regrette que les choix d'autres sites pour le grand stade n'aient pas été suffisament étudiés, il est finalement favorable au grand stade à Décines et rejoins une opposition municipale moins politicienne qui pense qu'il faut bien faire un grand stade quelque part avec forcément des désagréments.Alors Mr les politiques au lieu de faire de la politique politicienne au détriment de l'agglomération, faites donc un front républicain pour ce projet

  2. Jonathan - 16 avril 2011

    Marc,avant de prétendre à un front républicain,il faudrait que le projet mérite cette demande.Et actuellement,le projet OL Land au Montout est mal ficelé et apporte plus de problèmes qu'il n'en résout.Le responable de cette situation est Gérard Collomb qui a fait preuve de sectarisme et d'entêtement en refusant d'étudier d'autres sites comme le Puisoz.Avec Collomb,c'est 'je décide,vous executez'.Les notions de concertation et de dialogue lui sont étrangères.Et si Lyon n'organise pas l'Euro 2016,il en sera responsable(tout comme Aulas).

  3. lyonnais - 16 avril 2011

    Personnellement, moi pour ma part je lis qu'il serait trop tard pour pouvoir construire un stade ailleurs qu'au Mont OUT.Et si il est trop tard, c'est que les deux principaux protagonistes (le maire de Lyon et president du GL ainsi que le président de l'OL) ont tout fait pour allez droit dans le mur.Il y avait pleins de solutions, le Puizot où avec les baux emphytéotique, notre grand patron Aulas (et tant mieux pour le rayonnement de notre ville) aurait pu si retrouver. Et puis je ne voit pas beaucoup de grand stade en Europe où il y a le Stade, les lieux de commerces ainsi que le centre d'entrainement sur un même site. Il était très possible de dispastcher le stade et ces commerces du centre d'entrainement de l'OL comme avec le Barca, le REAL, le PSG, Marseille et l'OM etc...Maintenant je met au défit tous les habitants du grand Lyon pour allez faire leur course chaque semaine à OL Land!Combien d'entre vous est allé l'année dernière au Carré de Soie plus de quatre fois dans cette même année ? pas beaucoup de monde car sans accès plus que facile personne n'y va.Se sera la même chose avec le centre commercial de la Confluence. La preuve est que Apple-Store s'installe rue de la Ré à la place de l'agence ANPE presque en façe de césar)Désolé pour les gens qui pense que 'Gégé' est un très, très bon visionaire mais c'est entierement faux, il est tout juste capable de diriger une ville tiens d'environs quelques 50 000 âmes dans le 7-1 où l'on refait tout les 50 ans la place du marché, une Zone Industrielle.President d'une agglo comme la notre (plus de 1 300 000 hâbitants) c'est faire en sorte que ces successeur n'est pas des bâtons dans les roues comme du côté de la ' Tranchée Carlemagne' ou bien à la Soie ou l'on ne pourra plus jamais de prolongement du métro plus à l'est.Que dire encore avec la gare à ciel ouverte de l'esplanade du Dauphiné qui se situe à plus de 600/700 mètres de la sortie est de la gare PD alors que la majorité des gens viendrons du côté ouest. Non monsieur césar Collomb vous n'êtes pas futé et n'êtes absolument pas l'homme de la situation.

  4. marc - 16 avril 2011

    je rappelle que le stade des lumières était un des éléments phere du dossier de candiature de la France à l'Euro 2016D'autre part, si Lyon n'obtient pas l'Euro, cela sera la faute de toute la classe politique lyonnaise (UMP,PS, Verts,..) pour sa médiocrité et non d'un camp politique en particulier : c'est trop facile de se défausser sur l'autre

  5. Jonathan - 16 avril 2011

    Collomb a eu une attitude digne de Louis XIV.Il s'est comporté en roi-soleil,refusant tout dialogue sérieux avec les opposants et toute initiative,persuadé qu'il avait raison.

  6. Collombitude - 16 avril 2011

    Il n'y a aucun lien ? Une enquête publique a pour but d'aboutir à une délaration d'utilité publique afin d'exproprier.Or il ne peut y avoir 'utilité publique', si auparavant il n'y a pas intérêt général. Si malgré tout , après enquête publique, le préfet fait une DIG, là la DUP sera attaquable et le réquérant est sûr de gagner. Buffet ne manque pas de coffre, il pousse Gégé à la faute, c'est triste, tous pour un tous pourris! malheureusement!

  7. Yvan, de Lyon - 16 avril 2011

    Depuis qu'un de ses adjoints UMP, lui à habilement, mis en tête qu'il à un avenir national dans la perspective des municipales de 2014, son comportement à changé. Ceux qui par amitié et respect, ont tenter de lui faire prendre conscience de cet état de fait, ont été viré ou on démissionné. Ses pseudos 'amis' se frottent les mains. Pour moi, il ne fait aucun doute qu'en 2014, la ville de Lyon, basculera a droite, malheureusement. L'effet conjoint, de chevilles extrêmement enflées, d'un melon à deux doigts d'exploser, et d'un égo surdimensionné lui font perdre tout sens, de la réalité de terrain. Donc des élu(e)s 'd'opposition' se plaignent d'une gouvernance opaque et dictatoriale ?A part blablater devant les médias, que font-ils concrètement pour que les choses évoluent et débouchent sur un fonctionnement démocratique ? Pourquoi, lorsque la majorité leur présente un dossier opaque, n'agissent-ils pas ? Pour moi, agir ce n'est pas blablater.Une mise en demeure, par voie de R+AR, ou le cas échéant une action judiciaire.La majorité municipale, ne pourra pas échapper aux demandes de justifications et explications, et à défaut devra répondre de ses actes, devant les électeurs ou la justice. Je crois qu'une fois encore, cette 'opposition' amuse la galerie et ne va pas au fond des choses. L'exemple parfait, est celui de cet élu 'd'opposition' qui a organiser en mars dernier, une conférence de presse, sur le dossier de la SACVL. A l'issue de cette conférence et des faits qu'il révèle, il aurait pu et du déposer plainte. A ce jour il n'a toujours rien fait. En fait, tout cela n'est rien d'autre que de la gesticulation politicarde.Gesticulation, qui leur permets d'occuper le faible espace médiatique, que le grand khalife leur laisse.

  8. cesarus - 17 avril 2011

    Bonjour, Je dis à FN Buffet, que le vin n'est pas encore tiré et que le stade de Gerland a toutes ses chances. Il faut que l'UMP, au Grand Lyon se batte avec un langage clair pour le Grand Stade...à Gerland.Il faut soutenir Michel Forissier, Maire de Meyzieu et nouveau 1er Vice-Président du Conseil Général qui a fait une bonne partie de sa campagne sur ce sujet ainsi que le député Philippe Meunier.Je dis à FN Buffet qu'il faut qu'il prenne conscience d'arrêter de prendre position pour Decines car il ne faudra pas qu'il s'étonne que sa formation politique est de moins en moins crédible dans le Grand Lyon et qu'à Lyon, elle a perdu deux élus le 27 mars dernier.Lors des prochaines élections futures, qu'il sache que nous nous rappelerons ce comportement, que ce soit dans la 1ere cirocnscription ou dans les autres.Je ne comprends pas cette position de ne pas soutenir ses propres collègues. C'est de la magouille politicienne dont, nous citpyens en avons ras le bol. le grand stade à Gerland, OUI NON A DECINESClaude JEANDEL Président ARDHIL7

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut