Myriam Picot
©Tim Douet

Kimelfeld fait élire Myriam Picot au musée des Confluences

La vice-présidente de la métropole de Lyon, Myriam Picot, vient d'être élue présidente du musée des Confluences. Une élection très politique.

Vendredi 21 décembre, sur proposition du président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, le conseil d’administration du musée des Confluences a élu Myriam Picot, vice-présidente de la métropole de Lyon en charge de la culture, présidente du musée des Confluences.

L'élection de Myriam Picot à la tête du musée des Confluences est très politique, comme nous l'écrivions le 12 décembre dernier : David Kimelfeld, jusqu'ici président du conseil d'administration a laissé sa place à la maire du 7e arrondissement dans ce qui ressemble à un gage de confiance envers une élue qui ne cache pas ses désaccords avec Gérard Collomb.

Quant à la vice-présidence du musée, c'est Alain Galliano, vice-président de la métropole, chargé des relations internationales et de l’attractivité, qui occupe la fonction.

Autre élection importante pour David Kimelfeld : celle de Georges Képénékian à la présidence des Hospices civils de Lyon, un pied de nez à Gérard Collomb puisqu'il est de coutume que ce soit le maire de Lyon qui préside les Hospices civils de Lyon.

à lire également
Georges Képénékian, au meeting d’entrée en campagne de David Kimelfeld, le 16 octobre 2019 à Lyon © Antoine Merlet
Alors que leur parti soutient officiellement Gérard Collomb, Anne Brugnera, Hubert Julien-Laferrière, Thomas Rudigoz et Jean-Louis Touraine, les quatre députés LREM de Lyon ont officiellement annoncé leur soutien à Georges Képénékian, proche de David Kimelfeld, pour les élections municipales de 2020.
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 21 décembre 2018

    Et dire que c'est comme ça qu'ils veulent que les citoyens aient confiance dans "les politiques"...
    Rappel :
    18 % de votants au 2ème tour des dernières élections législatives partielles...
    Comment tuer la république...

  2. Move - 22 décembre 2018

    Ayant eu l'occasion de rencontrer Myriam Picot quand elle était avocate, j'espère qu'elle aura le courage de pointer les dysfonctionnements de ce musée et surtout les pratiques managériales calamiteuses du musée

  3. JANUS - 23 décembre 2018

    On sent un satrape municipal se mettre en place pour la future élection. DK + NPG cela nous fera un jolie duo !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut