Najat Vallaud-Belkacem
© Tim Douet

Imbroglio sur le soutien de Tony Parker à Najat Vallaud-Belkacem

Ce mercredi, Najat Vallaud-Belkacem candidate aux législatives dans la 6e circonscription du Rhône avait annoncé avoir le soutien de Tony Parker. Pourtant, le basketteur a souhaité s’expliquer et revenir sur cet épisode.

Hier, sur le site de campagne de l’ex ministre de l’Éducation était publié un communiqué où s’exprimait le président du club de l’ASVEL : ''Najat, que je connais depuis longtemps est ma candidate de cœur. Elle est la députée dont Villeurbanne a besoin pour aller plus haut et jouer collectif. Je suis #teamnvb’’, le tout accompagné d’une photo. Or, ce matin le basketteur ne tenait plus le même discours dans les pages du Progrès, il souhaitait ''clarifier les choses’’. D’après lui, ''Je pensais que c’était une sollicitation personnelle, en aucun cas politique. Je suis un professionnel du basket, du sport, mais pas de politique. Si j’avais eu connaissance de l’usage et de la diffusion du message de soutien, je m’y serais opposé. Je ne me suis jamais positionné politiquement, pourquoi je commencerais aujourd’hui ?’’

 

Une situation quelque peu ambiguë

L’explication reste peu difficile à croire pour l’équipe de campagne de la candidate de Villeurbanne : ''Tony Parker n'est pas quelqu'un qui semble avoir des difficultés de compréhension. Najat Vallaud-Belkacem a été très claire’’, a précisé Didier Vullierme, suppléant de l’ex-ministre. La candidate aurait appelé le président de l’ASVEL afin d’éclaircir la situation. Didier Vullierme s’interroge cependant concernant la réaction du basketteur : ''En outre, nous avons même eu un échange avec le conseil de Tony Parker sur le choix de la photo qui allait accompagner le communiqué (...) Que s'est-il passé par la suite ? S'agit-il réellement d'une incompréhension ? Ou Tony Parker a-t-il subi des pressions ? Je m’interroge.’

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut