OL Land visuel
© dr

Grand Stade : le Grand Lyon change de stratégie

Dans les aménagements annexes au Grand Stade, l’OL Land n’est plus mentionné directement. Gérard Collomb annonce désormais le développement de l’Est lyonnais comme objectif principal et par ricochet le Grand Stade. "Le Grand Lyon n’a jamais fait autant pour ce territoire", a affirmé Gérard Collomb.

L’opposition pointe toujours le Grand Stade comme le symbole de la gouvernance de Gérard Collomb : autoritaire, pas à l’écoute et incapable de trouver une solution de repli. Les détracteurs du projet de Grand Stade s’étaient félicités de l’avis défavorable rendus en avril par les commissaires enquêteurs. Mais voilà, deux mois plus tard, Gérard Collomb et le Grand Lyon ont changé de stratégie. Décines reste toujours la seule solution envisagée pour construire l’équipement dont rêve Jean-Michel Aulas mais l’attitude des dirigeants du Grand Lyon a changé.

Ils ne veulent pas le stade mais les investissements

Lundi soir, lors du conseil communautaire, quatre dossiers à l’ordre du jour abordaient l’OL Land. Ils concernaient principalement la desserte du Grand Stade. Différence majeure par rapport aux séances précédentes où le projet d’enceinte sportive était à l’ordre du jour, il n’est plus désormais question de stade mais de développement de l’Est lyonnais. Dans l’exposé de leurs motifs, les commissaires enquêteurs pointaient le coût des financements publics pour une utilisation très peu régulière et à un destinataire unique le Grand Stade.

Ce lundi soir, le projet a donc été présenté différemment. “Les maires qui sont contre le stade veulent quand même des investissements qui pourraient se faire sur leur commune. Michel Forissier veut la réalisation du parking des Panettes. Alain Darlay, à Chassieu, est contre le Grand Stade mais si le tram qui relie Eurexpo à l’OL Land pouvait faire un petit arrêt dans sa commune, ce ne serait pas mal pour lui”, expliquait le matin en conférence de presse Gérard Collomb, le président du Grand Lyon. Une habile manière de souligner que les investissements pourraient avoir d’autres utilités que le Grand Stade.

"Le Grand Lyon n’a jamais fait autant pour ce territoire"

“La liaison T2 jusqu’à Eurexpo et à terme la liaison T2/T3 conforte le maillage du territoire”, tentait pour sa part Bernard Rivalta, le président du Sytral. Dans le public du conseil communautaire, les opposants au projet venus en petite comité mais avec une grande banderole “non au stade” enrage : “menteurs”, “bla-bla-bla-bla”, “c’est faux”. “La majorité des aménagements réalisés sera utilisée toute l’année. Le projet d’accessibilité a progressé”, a estimé Pierre Crédoz, maire PS de Décines-Charpieu, la commune sur laquelle doit s’ériger l’OL Land. “Le Grand Stade est un atout pour l’Est. Le Grand Lyon n’a jamais fait autant pour ce territoire. Léa, on en parlait depuis 30 ans. Nous allons rééquiper l’Est lyonnais et le Grand Stade en est un moyen. Eurexpo va enfin être desservi et nous poursuivrons sur Chassieu qui sera relié avec Lyon”, a conclu Gérard Collomb.

Des arguments qui n’ont pas convaincu les opposants, qu’ils soient dans les gradins du Grand Lyon ou dans l’assemblée. “Tenter de faire croire que la réalisation d’un stade de 60 000 places peut contribuer à l’amélioration du cadre de vie pour les habitants concernés par les diverses nuisances, c’est vraiment les traiter avec beaucoup de mépris. D’autant plus que l’essentiel des réalisations ne servira qu’à la desserte du stade sans pour amener une utilisation permanente aux usagers et contribuables à qui vous voulez faire payer la note”, a souligné Michel Forissier, maire UMP de Meyzieu. Les élus de son groupe ont voté contre les quatre dossiers connexes au Grand Stade. Comme une grande partie des élus Verts qui continuent de demander le réexamen d’un agrandissement de Gerland. Les positions des uns et des autres restent les mêmes. Seuls les arguments ont changé du côté des porteurs du projet. La finalité reste elle inchangée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut