Grand Stade, Hôtel-Dieu : Les Lyonnais disent non à Collomb

SONDAGE. Selon une enquête Opinion Way pour Lyon Capitale, les Lyonnais s’opposent aux principaux projets de Gérard Collomb. Riche d’enseignements, le sondage confirme aussi que la droite a besoin de se trouver un candidat.

Gérard Collomb a des rêves que les Lyonnais n’ont pas. Pour le maire de Lyon, sa ville ne brille pas assez. Elle a besoin de davantage de lustre et de prestige. Après un mandat marqué par les berges du Rhône, Vélo’v et le Confluent, on retiendra sans doute du second deux grands projets : le Grand Stade à Décines et la transformation en palace de l’Hôtel-Dieu, dans un bâtiment qui aura été pendant plus d’un millénaire la maison des pauvres et de l’excellence médicale. Que se passerait-il si Gérard Collomb appelait les Lyonnais à décider par référendum de l’avenir de ces deux projets ? Le sondage réalisé par Opinion Way pour Lyon Capitale confirme que le maire n’a pas convaincu : 64 % des habitants du Grand Lyon estiment qu’il n’est pas justifié d’investir 180 millions d’euros d’argent public pour desservir l’OL Land de Décines, et que l’agrandissement de Gerland aurait dû être privilégié. 82 % des sondés lui demandent d’entendre l’appel du cardinal Barbarin à intégrer un reste d’humanisme et de santé à son plan de réhabilitation de l’Hôtel-Dieu.

Sur ces deux projets, Collomb est jusqu’à présent resté sourd aux opposants et aux milliers de pétitionnaires. C’est l’apanage des grands hommes d’être parfois visionnaires quand leur peuple ne l’est pas. De voir plus loin. Plus grand. Gérard Collomb rêve d’un destin présidentiel auquel les Lyonnais ont pourtant du mal à adhérer (71 % ne pensent pas que leur maire ferait un bon président de la République). À trop faire confiance à sa seule intelligence et à ses seules convictions nées de sa grande connaissance de la ville, à s’entourer de collaborateurs flatteurs dont plus aucun ne sait lui résister, ou même lui apporter la contradiction, le maire de Lyon prend un risque : celui de s’obstiner dans de mauvaises voies. Un ancien maire de Lyon, Louis Pradel, avait lui aussi ses certitudes. Il était convaincu que l’avenir de la ville passait par l’automobile et le béton. Quelques intrépides menés par Régis Neyret et soutenus par Malraux, ont réussi à sauver le Vieux-Lyon que, dans sa folie civilisatrice, le maire voulait en partie raser pour y faire passer un boulevard urbain. 30 ans après, les Lyonnais, eux, continuent à se demander si un jour on parviendra à faire “sauter Perrache”, le grand projet de Pradel dont il disait qu’elle serait “[sa] Part-Dieu de l’an 2000”.

Collomb fera-t-il le choix de s’obstiner ? Si tel est le cas, souhaitons alors qu’il réussisse. Que le Grand Stade ne devienne pas un gouffre plombant durablement les finances de la ville. Et que le “carré d’or” de l’Hôtel-Dieu ne s’achève pas dans un fiasco semblable à celui de la reconversion du quartier Grôlée.

Tous les détails de ce sondage exclusif, qui contient d'autres questions très instructives, dans Lyon Capitale de novembre, en vente chez votre marchand de journaux.

à lire également
23 commentaires
  1. de noyl - 29 octobre 2010

    Je trouve très maladroit de comparer Gérard Collomb a Pradel.....

  2. christian - 29 octobre 2010

    c'est effectivement comme mélanger des serviettes et des torchons Louis Pradel aurait dû se baisser beaucoup pour tenter de voir le crâne du GG, aux sens propre comme figuré

  3. lyonnais - 29 octobre 2010

    Il n'y a pas que l'OL Land et l'Hôtel-Dieu:La Confluence sans accès est raté... par pour deux ou trois décénies mais pour un siècle pauvre César Collomb.Le Rhônexpress devait arrivé devant le mail ouest de la gare devant le C.C., vous pouviez prendre votre temps César et faire ces travaux dans les règles de l'art, encore raté.La gomme HQE à la Part-Dieu, raté.Les berges du Rhône au niveau du futur pont des Girondins, raté.L'antiquaille et Grollé, raté.Etc, etc, etc, ....C'est dur comme bilan, n'est-ce pas Gégé alias 'César Collomb'.

  4. Collombitude - 29 octobre 2010

    Et pendant ce temps, l'oeuvre destructrice du prédateur Collomb, continue. 5ha de bois,avec des arbres remarquables, qui en d'autre temps auraient mérité d'être classés sont passés à la tronçonneuse,cela se passe à Décines, avec la bénédiction du très socialiste maire P.Crédoz.Pourquoi faire? un parking de 7000 places pour les VIP du grand stade!!Grenelle de l'environnement, justice sociale (comme socialiste), tout ça Collomb s'en foot, l'important est de satisfaire son pot Jean Mimi, les citoyens qui vont subir de plein fouet, les conséquences de ses conneries, il s'en foot.Le comble ,P.Crédoz, manipule la jeunesse, en lui faisant planter tous les ans , des arbres sur un terrain pollué, cela s'appelle 'aux arbres citoyens', 'halte à la déforestation' . Les socialistes lyonnais en ce moment font fort, très fort, ce sont les petits soldats de Collomb, le doigt sur la couture du pantalon, révoltant!

  5. jlm38070 - 29 octobre 2010

    Collomb ou Frêche le petit.Gérard Collomb a parfaitement assimilé la thèse socialiste des années 1985 (pour faire rond). C'est donc un tenant du libéralisme. Il avait également beaucoup de sympathie et d'admiration pour feu Georges Frêche. Des thèses libérales ajoutées à un urbanisme 'stalinien' expliquent les choix de ces dernières années : tour oxygène, l'Antiquaille, et maintenant l'Hôtel-Dieu. Le PS se rendrait service en excluant Collomb de ses rangs.

  6. gerlandus1er - 30 octobre 2010

    Ce sondage démontre qu'il y a le pays réel, à savoir le peuple et l'irréel, l'exécutif de la Mairie qui, de jour en jour s'éloigne des Lyonnais.Contrairement à ce qu'il dit OUI GERLAND PEUT ETRE AGRANDI et cela pour à peine 150 Millions d'euros, alors que pour Décines, il faudra à la collectivité c'et-à-dire aux contribuables grands lyonnais près de 600 millions d'euros.C'est de la véritable gabgerie alors que nombre de Lyonnais vivent des conditions de vie difficiles. La seule solution : c'est GERLAND.Claude Jeandel Président de l'ARDHIL7

  7. stephlyon - 30 octobre 2010

    Malheureusement je n achèterai pas ce numéro...Je suis désolé mais ce n'est pas du journalisme que de rapporter des sondages erronés...Je n'ai personnellement pas été interrogé! Mais là je remets en cause le principe des sondages pas votre travail.

  8. FFF - 30 octobre 2010

    Moi non plus je n'ai pas été interrogé et je proteste !!! Bravo à Lyon Capitale, je trouve votre magazine de mieux en mieux. Vous avez du courage et des convictions, dans un pays où nos 'dirigeants' en ont de moins en moins. Bravo aussi pour l'article sur la presse locale : je sais hélas de quoi je parle et vous êtes même très loin de la réalité !!! C'est comme les icebergs, il ne faut pas oublier la partie immergée...

  9. lyonnais - 30 octobre 2010

    @jlm38070: c'est pas une question de droite où de gauche, le Parti Socialiste aura beau l'exclure, ce personnage est plus que plouc, que mauvais... Il fallait écouter les gens qui se sont toujours opposer à ce guignol.Il n'est jamais trop tard pour le foutre dehors prochainement!!

  10. cesarus - 30 octobre 2010

    Depuis quelque temps, notre Maire a un comportement autocratique.L'ivresse de la victoire facile lui fait perdre par moment le sens des réalités et surtout une dérive de la démocratie participative. L'Hôtel-Dieu est un symbole de la solidarité, que les ancetres lyonnais ont su inculquer à la population. Lyon est riche d'esprit humaniste et social, inspirés de la morale sociale chrétienne.Il est paradoxal que c'est un maire dit socialiste, à la tête d'une majorité dite de gauche, qui a une conception bizaroide de la solidarité en favorisant plutôt celles et ceux qui ont de l'argent. Par ce comportement, il ne rend pas service à la démocratie et encore moins à la politique et bien sûr de l'homme politique. L'abstention a encore de beaux jours devant nous.GaullistementClaude JEANDEL

  11. J-Y M - 30 octobre 2010

    En 2007, Le Canard enchaîné[14] met en doute la sincérité de l'institut de sondage en raison des liens de ses dirigeants avec la droite, rappelant par exemple qu'Hugues Cazenave a été chargé de mission au cabinet de Gérard Longuet[15].En 2009, Le Canard enchaîné réitère ses critiques, et accuse l'institut de manipulation concernant une enquête publiée par Le Figaro à quelques jours des élections européennes[16].Dans son livre Ma plus belle histoire, c'est vous, Ségolène Royal accuse plusieurs instituts de sondage (IPSOS, IFOP, CSA ainsi qu'OpinionWay dans les pages 177 à 190) d'avoir été « particulièrement zélés » envers Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle de 2007.Le journal Marianne, généralement classé au centre, mais tendance anti Sarkozy, met lui aussi en évidence le nombre croissant de sondages effectués par OpinionWay pour Le Figaro, généralement classé comme un journal de droite[17].Le rapport de la cour des comptes sur le budget 2008 de la Présidence de la République, révèle que sur les 35 études (d’opinion) diverses commandées à OpinionWay en 2008 par l'Élysée, au moins 15 d’entre elles avaient fait l’objet de publications dans la presse. Pour un nombre très limité d’entre elles, la version remise à l’Élysée contenait des thèmes ne figurant pas dans la version grand public. Pour les autres études, le document remis à la présidence était identique à celui publié par les organes de presse et, selon la cour, conduisait donc à mettre en doute l’intérêt de telles commandes. Ce rapport tend à confirmer les accusations démontrant le manque de pertinence et de neutralité de certaines enquêtes menées par l'institut de sondage.[18]Suite à ce rapport, la députée (PS) Delphine Batho, porte-parole de Ségolène Royal, a demandé la publication de la liste des 15 sondages payés par la présidence de la République et publiés par certains médias, et a déclaré : «Nous sommes ici au coeur d’un système d’instrumentalisation de l’opinion et de connivence entre le pouvoir, un institut de sondage et certains médias».

  12. FFF - 30 octobre 2010

    Oui c'est de la calomnie. Si Ségolène Royal le dit c'est forcément vrai. D' ailleurs c'est elle qui a gagné la présidentielle et pas Sarkozy. C'est un sale coup des sondeurs, de la presse et de la droite. Encore un complot ! Mais que fait la police ?

  13. Fredo - 30 octobre 2010

    Il faut être dans sa tour d'ivoire pour ne pas constater la position majoritaire des Lyonnais. Le sondage ne fait que confirmer ce que j'entends autour de moi. Ce sont des résultats inverses qui m'auraient étonné.

  14. christian - 30 octobre 2010

    à JYMMerci de votre travail de fond pour vous dépatouiller de ces résultats qui manifestement semblent bougrement ovus importuner !c'est étrange vos réflexions, vous dites que l'auteur du sondage dont il est question, serait corrompu par la droite ! donc serait automatiquement défavorable à tout ce qui est susceptible de ne pas rentrer dans le rang de la droite ai-je bien compris ?Alors, si j'en crois vos propos, je soulève une anomalie :Chaque fois que l'on évoque le côté 'incertain' du stade à DECINES, on nous brandit au visage comme une arme fatale :'L'Elysée soutient ce projet, et quand sarko le dit, il le fait'Or ici, il s'agit bien d'énormes participations financières(*) octroyées essentiellement par les collectivités publiques locales (qui sont comme on le sait 'de gauche') qui viennent abonder un projet purement privé de spéculations immobilières (contenant un stade qui sert d'alibi pour obtenir, pour l'ensemble du projet, le label d'intérêt général) Ne peut on pas voir ici une certaine incohérence dans votre demonstration de cause à effet ?-----------------(*) le montant de 180 millions d'euros qui a servi de base à ce sondage est à actualiser (il date de 2007) - De plus, ce n'est que la seule participation du Grand Lyon, une des composantes du 'généreux donateur', puisque ne sont pas compris tous les équipements et infrastructures créés spécifiquement pour le stade par le Sytral auxquels s'ajoute entre autres l'apport de l'état pour ce qui est de son ressort : echangeur sur la rocade ...) et ensuite tous les entretiens et accompagnements qui en seront conséquence - c'est donc au final, au vu des documents produits par les services administratifs eux memes, consultables, un cumul de 400 à 500 Millions d'euros) et ce sans compter les dépassements comme on les voit habituellement sur ce genre d'investissements (cf. confluence)donc on peut imaginer ce qu'aurait été le résultat du sondage s'il avait évoqué la réalité de ce montant ......

  15. SUSHI - 30 octobre 2010

    Vieux proverbe d'Asie : 'Quand le doigt montre la lune, l'idiot regarde le doigt'. Comme le dit Christian, ce serait ici une main gauche sur laquelle se baladerait un doigt de la main droite'. C'est bien ça J-Y-M ?

  16. lyonnais - 30 octobre 2010

    Je ne veux pas jouer le vieux rabats-joie mais comment oser construire des bâtiments modernes juste devant cette magnifique bâtisse. Après le Grand Bazar voici la rue Bellecordière.Je vous dit qu'une chose petit César Collomb, il est grand temps que vous partiez avant l'heure. Vous ne s'avez pas mais alors vraiment pas respecter le passé.Je lance un appel à nos amis Marseillais, voudriez-vous que l'on échange nos Maire ??? Vous à Marseille, Monsieur Gaudin n'a pas saccager votre Hôtel-Dieu.

  17. pilou - 31 octobre 2010

    Est ce seulement un hasard si les sondage du Figaro, sont effectués pas Opinionway? Âpres normal que le figaro lyonnais, s'inspire de son ainésPourquoi dans votre sondage vous mettez en avant les 180 millions pour OL land, et comme par hasard vous oubliez de donner le cout des réparation de Gerland pour le contribuable lyonnais.Quand on dit que cet institut est bidon, et que les questions sont téléguidés

  18. quidam - 31 octobre 2010

    Le Figaro est de droite, Opinionway a travaillé pour le Figaro, Lyon Capitale commande un sondage à Opinionway donc Lyon Capitale serait de droite et téléguiderait des questions contre la gauche... C'est bien cela votre raisonnement ? Sauf que Sarkozy (mais ce n'est pas le seul) qui est de droite, soutient aussi le Grand Stade. Ben là ça marche plus, il y a comme un hic. Je crois que les choses sont plus subtiles et que sur ce sujet le clivage droite/gauche n'est vraiment pas le bon. C'est un raisonnement simpliste, pour ne pas dire simplet, sauf le respect que je vous dois, Pilou.

  19. pilou - 31 octobre 2010

    http://www.acrimed.org/article2895.html@ Quidam cela te fera un plus réfléchir peut être...

  20. quidam - 31 octobre 2010

    J'ai suivi ton conseil Pilou et suis allé lire l'article conseillé. On y apprend aussi que le patron de lyon capitale est marc fraysse, ancien député RPR et soutien de millon ! Si toutes leurs infos sont aussi sérieuses... Ce que je regarde c'est si lyon cap peut être oui ou non être accusé de rouler pour la droite ou pour l'extrême droite, c'est ça qui compte pour moi. Depuis que je le lis, c.a.d. depuis les années 90, je n'y ai jamais trouvé ce que tu insinues par ton lien, mais au contraire une grande liberté de ton, qui ne se dément pas. A une époque, j'ai trouvé que ce n'était vraiment pas terrible, quand ils sont partis dans leur délire de gratuit, mais je trouve qu'ils ont bien redressé la barre depuis. Après, qu'ils 'tapent' sur les politiques en vue au fil du temps (Barre, Collomb, Rivalta, Millon, Mercier, Havard, Grossetête...), je ne dis pas le contraire, mais honnêtement il y en a vraiment 'pour tout le monde'. Et puis ils le font souvent à contrecourant, quand le pouvoir est en place, quand il est fort et que tout le monde le courtise, ce qui de mon point de vue change la donne. Je viens de lire d'ailleurs l'article dans le dernier magazine sur les conflits d'intérêt, la droite n'y est pas plus épargnée que la gauche. Ce n'est pas que je veuille défendre à tout prix lyon cap (je n'ai pas d'actions !) mais il faut être honnête. Enfin, j'ai lu et entendu des tas de trucs sur ce fameux latouche, que perso je ne connais ni de près ni de loin. Qu'il soit à droite ou très à droite je m'en fous un peu du moment que le journal qu'il possède n'est pas monomaniaque et que la liberté d'expression est totale. Libé appartient bien à rothschild et c'est pareil, on ne peut pas dire qu'il défende la finance internationale par exemple, pas plus qu'hier. Enfin, comparer lyon cap à lyon mag, il ne faut quand même pas exagérer. lyon mag, ça a toujours pué la manip, ça tout le monde le sait, j'ai toujours trouvé que c'était un torchon, pour être poli. Qu'acrimed (je ne connaissais pas ce site) les défende, libre à eux, mais c'est bien mal connaître la situation locale. Bon dimanche, je vais m'aérer à la campagne !

  21. Yvan, de Lyon - 2 novembre 2010

    De mon point de vue, un sondage peut-être orienté. Orientation, qui repose sur la formulation des questions.Questions posées à l'instant T, a des personnes qui sont dans une posture d'intention.Posture versatile. D'où le décalage, entre la réalité des faits et leur perception des acteurs. Ils, ne sont pas concernés directement.En revanche, lorsque ces acteurs, sont sondés à la sortie de l'isoloir avec une question simple: ' ...pour qui avez vous voter ?...'. Les résultats des sondages sont fiable, comme le démontre le dépouillement des urnes.

  22. lyonnais - 4 novembre 2010

    A notre César Collomb,Autant le projet d'hôtel avec l'intercontinental est bien, autant comment avez-vous pu valider un projet comme celui-ci avec ces nouveaux bâtiments aussi modeste et trop fade côté entrée Bellecordière qui appauvrira cette rue et qui la rendra mal fréquentée avec ces boutiques entrée/moyenne gammes. Soufflot méritait mieux !!!Comment avez-vous pu aussi validé qu'il y ait des brasseries coté Est (donc côté Axe Nord/Sud). Vous ne pensez pas un instant que les gens vont s'assoir à une table pour prendre un verre sous les gaz d'échappements??.Pas malin le César Collomb.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut