Laurent Wauquiez visite le lycée de la Martinière (Lyon 1er) © Tim Douet

Grand débat : Wauquiez va lancer son propre tour de France

Le patron du parti Les Républicains devrait délaisser quelques temps le siège du conseil régional de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour partir à la rencontre des Français, notamment de son parti, et échanger quant à leurs revendications.

"Un vrai dialogue avec les Français". Après avoir reproché à Emmanuel Macron ses "voyages dans une bulle", ce jeudi, à Valence, dans le cadre d'un déplacement présidentiel pour le Grand débat national, Laurent Wauquiez a annoncé à l'AFP lancer son tour de France. Il le veut à l'exact opposé de ce qu'il pointe comme une "tournée électorale" du président de la République. Une manière pour le patron des Républicains de se replacer comme opposant numéro un au chef de l'Etat, alors qu'il a été devancé dans ce rôle par Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen dans ce rôle depuis le début du mandat d'Emmanuel Macron. Ce dialogue doit démarrer dès le 1er février, par un déplacement dans le Territoire de Belfort.

Ecouter les doléances de ses militants

"Un débat, ça ne peut pas être juste un échange avec plus ou moins de monologue dans des salles fermées, avec des scénarios plus ou moins organisés et des questions plus ou moins connues à l'avance, a tancé le patron du parti Les Républicains. Ça, ça s'appelle une opération de communication. Et à force de communiquer, vous n'entendez pas". Laurent Wauquiez semble surtout s'adresser aux militants de son parti puisque c'est à eux qu'a été envoyé un questionnaire avec ses propositions sur "la dépense publique, le pouvoir d'achat, la sécurité, l'immigration". Questionnaire appelant les suggestions des militants. Le président du conseil régional espère ainsi faire du parti de droite "la courroie directe de transmission des grands débats".

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut