Elections annulées à Vénissieux : “Picard perd les pédales”

Dans un communiqué, Christophe Girard, candidat Divers droite, considère que Michèle Picard “panique, s’affole et perd les pédales” suite à l’annulation de l’élection municipale de Vénissieux par le tribunal administratif de Lyon. M. Girard est à l’origine d’un des recours qui avaient été déposés.

Christophe Girard a violemment critiqué le comportement "indigne" de Michèle Picard, l'édile de Vénissieux. Il dénonce sa réaction – "Elle critique une décision de justice qui a été rendue au nom du peuple et la qualifie d'injustice" – et affirme donc qu'"il n'y a donc pas de complot politique, ni d'injustice à ce que l'élection soit refaite, mais bien une logique qui s'impose dans un état de droit".

Pas de proximité avec Yvan Bendetti

Christophe Girard réfute également toute proximité avec Yvan Benedetti alors que "Mme Picard se permet de m'insulter de façon calomnieuse et de m'accuser de proximité" avec le leader du groupe d'extrême droite l'Œuvre française. "Je lui rappelle que j'ai été le seul à avoir le courage, dès l’entre-deux tours, d'aller en justice contre cette liste illégale, et qu'elle s'est bien gardée d’en faire autant. Bien au contraire, lors de l'audience, son avocat a défendu la régularité de cette liste. Contrairement aux allusions perverses de Mme Picard, M. Benedetti est son allié objectif. N'a-t-il pas déclaré lui-même dans la presse avoir fait barrage à la droite ?"

Christophe Girard, candidat Divers droite soutenu par l'UMP, a déjà déclaré mener une liste de "bon sens". Les élections devraient intervenir en fin d'année ou début 2015.

Faire défiler vers le haut