bugey

Centrale du Bugey : la métropole veut intégrer la commission d’information

Alors qu'elle n'y siégeait pas, contrairement à la ville de Genève, la métropole de Lyon va demander à intégrer la commission locale d'information de la centrale nucléaire du Bugey.

Une subvention de 1 092 185 euros a été votée ce lundi par la métropole de Lyon, en faveur de l'Association régionale des entreprises pour l'environnement, afin de mettre en place la campagne régionale d'information 2018 sur les risques industriels majeurs sur la période 2018-2020. Au cours du débat précédant le vote, l'élu EELV Bruno Charles (15e vice-président métropolitain) a demandé que le Grand Lyon intègre la commission locale d'information de la centrale nucléaire du Bugey.

Après les très nombreux incidents qui ont touché la centrale depuis de nombreuses années, “il semblerait normal que la métropole de Lyon fasse partie de cette commission, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui alors que Genève y siège déjà”, a déclaré Bruno Charles. Cette commission d’information a pour but d’“informer le public et d’assurer le suivi de l’impact” de la centrale nucléaire. La centrale du Bugey est la deuxième plus vieille de France et n’est située qu’à 44 kilomètres de Lyon à vol d'oiseau. David Kimelfeld est allé dans le sens de son vice-président et a assuré que la métropole allait “réactualiser la demande” de la métropole pour siéger dans cette commission locale “dans les plus brefs délais”. Bruno Charles a par ailleurs demandé à ce que le Grand Lyon se dote d'une station de mesure indépendante de la radioactivité.

Une vague géante sur Lyon et la centrale du Bugey est-elle possible  ?

à lire également
bugey
EDF a annoncé ce mercredi que 6 réacteurs nucléaires actuellement en exploitation sont concernés par des problèmes de fabrication de certains composants. Le réacteur n°3 de la centrale du Bugey, dans l'Ain, est concerné.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut