Cantonale à Villeurbanne : Vessiller priée de se retirer

Le candidat socialiste, Richard Llung, demande à sa rivale de se retirer avant le second tour. Pour ne pas laisser la droite arbitrer leur duel. Le maire, Jean-Paul Bret, fait aussi pression sur sa 2e adjointe, qui n'entend pas céder.

Comme prévu, c'est le socialiste Richard Llung qui arrive en tête du premier tour de la cantonale partielle de Villeurbanne centre. Avec 30,45 %, il fait un score honorable, en retrait par rapport à Raymond Terracher en 2004 (37,61 %). Mais Terracher était le conseiller général sortant, et l'ancien maire de la ville... L'avance de Richard Llung parait confortable, dans un canton ancré à gauche. Mais la configuration de second tour est la pire qui soit pour lui. Face à l'UMP ou au FN, il était sûr de gagner. Face à la candidate Verte, l'affaire n'est pas pliée. Ce duel à gauche s'annonce plus tendu que prévu entre deux élus qui pourtant s'entendent bien. Depuis ce dimanche soir, Llung demande avec insistance à sa rivale de se retirer. Une décision qu'il aurait prise, assure-t-il, s'il avait été devancé par l'écologiste. Et le PS a poursuivi ce lundi son entreprise, en affichant le soutien d'une conseillère municipale membre des Verts.

"Désistement républicain"

Etonnant : le "désistement républicain", brandi par Llung, est d'ordinaire invoqué en cas de présence d'un candidat FN au second tour, lorsque les valeurs républicaines sont supposées menacées. Rien de tel ici. C'est le maire, Jean-Paul Bret, qui avance une autre raison. "J'appelle très solennellement à la candidate Europe Ecologie et au candidat du Front de gauche à soutenir le candidat du Parti Socialiste et à ne pas faire de la droite et de l'extrême droite les arbitres de cette élection", assène-t-il dans un communiqué. Bret a d'ailleurs décroché son téléphone dimanche soir pour sermonner sa 2e adjointe et faire pression pour qu'elle raccroche.

La droite en situation d'arbitre

Le risque : que les électeurs de droite soient tentés de faire battre le poulain de Jean-Paul Bret. Il y a en effet un précédent. A Grenoble, en 2004, l'adjoint aux finances de la municipalité socialiste, conseiller général sortant, avait été vaincu par un jeune écologiste inconnu. Celui-ci avait notamment bénéficié du soutien souterrain d'Alain Carignon qui voulait ainsi déstabiliser le maire, Michel Destot. A Villeurbanne, le candidat malheureux de droite laisse à ses électeurs la liberté de vote. Pas de consigne donc. Tout juste consent-il à constater que Vessiller est "attachée au terrain villeurbannais", et qu'elle est davantage connue. "Elle s'est présentée à plusieurs élections alors que Llung se retranche derrière le maire", observe Jean-Pierre Régnault (UMP).

"Un énième élu socialiste" ?

Vessiller reste sourde à ces pressions. Elle ne comprend pas l'attitude des socialistes. "Réjouissons-nous de voir la droite battue dès le premier tour". "Ce sont aux électeurs de choisir, c'est cela la démocratie", expose-t-elle. Dimanche soir, à Llung qui lui demandait de se retirer, elle lui a répondu, mi-badine, mi-sérieuse, que ce serait peut-être à lui de le faire. "Le PS dispose de la Ville, de la députation et des trois cantons. Ce serait plus intéressant pour Villeurbanne d'avoir une élue écologique plutôt qu'un énième élu socialiste", martèle-t-elle. Confortés par leurs bons scores sur la ville (21,6 % aux européennes, 18,2 % aux régionales), les écologistes jouent clairement la gagne.

à lire également
20 commentaires
  1. JULIE - 7 juin 2010

    Bon et bien espérons que ce sera le dernier fait d'arme de Madame Vessiller, toujours aussi peu crédible.D'ailleurs, adjointe au maire, vice-présidente du Grand Lyon, présente au comité du SYTRAL et maintenant briguant un mandat d'adjointe au maire... Pour un parti qui veut faire de la politique autrement, ils n'ont pas lésiné sur le cumul.Bref, si sa seule ambition est de cracher son venin sur Bernard Rivalta partout, et pourquoi pas au sein-même du conseil général, c'est assez lamentable.Comme les récentes bisbilles au sein d'Europe Ecologie entre Cohn-Bendit et Duflot qui donnaient il y a encore quelques semaines des leçons de déontologie au PS.L'écologie politique est aujourd'hui au coeur des projets du PS, et semble devenue la dernière préoccupation d'Europe Ecologie trop occuper à savoir comment ils vont réussir à grignoter les Verts et inversement.Bref, parti fantôme, candidate pas crédible vs. Élu dynamique et qui a de l'ambition pour Villeurbanne.Mon choix est fait, je vote LLUNG à nouveau pour ce second tour.PS : en gros, si je comprends bien, Madame VESSILLER veut se faire élire avec les voix du FN et de l'UMP qui veulent déstabiliser JP Bret et la mairie de Villeurbanne au sein de laquelle est est adjointe. Je résumerais ça en 'VESSILLER ATTAQUE VESSILLER', cette formule qui lui est SI chère !Allez Béatrice, tu n'est pas à une contradiction près... va donc faire campagne à l'UMP !

  2. JULIE - 7 juin 2010

    oups pardon, 'et maintenant briguant un mandat de conseillère générale'...C'est vrai, avec tous ces mandats cumulés, on ne s'y retrouve plus !

  3. Patrick - 7 juin 2010

    Ces socialistes qui demandent à la candidate verte de se 'retirer', c'est la démocratie à la mode soviétique...les rares gens qui se sont déplacés ont bien droit à un nouveau tour de scrutin. Heureusement que Madame VESSILIER a un profond sens éthique et de la politique pour ne pas rentrer dans ce jeu nauséabond et qui montre le mépris total des socialistes pour les électeurs et la démocratie. Je trouve cette dame bien gentille de ne pas davantage crier au scandale.Quant à l'UMP local, quelle honte...si Havard et Coché mènent leurs prochaines campagnes comme cela, l'UMP a du souci à se faire...

  4. Vert pomme - 7 juin 2010

    @Patrick 'Yasmina Salhi est conseillère municipale à Villeurbanne et membre des Verts. Pourtant, elle apporte son soutien à Richard Llung (PS) dans le 2nd tour qui l'oppose à Béatrice Vessiller (Europe Ecologie).'On peut être adversaires à un moment, mais il ne faut pas oublier que l'on fait partie de la même équipe ', nous a-t-elle confié. 'Enfin une élue responsable.PS : Si l'éthique c'est cumuler 4 mandats, porter atteinte à la présomption d'innocence, insulter des élus...je suis plus que dubitatif.

  5. Elyonor - 7 juin 2010

    Reprocher à Vessilier le cumul de mandats, un grand moment d'hypocrisie... Richard Llung : > Adjoit au maire de Villeurbanne (déplacement urbain) > Conseiller de la Courly > Membre du Comité syndical du SYTRAL > Acessoirement Responsable Communication d'Arnaud Montebourg au Conseil Général de Saone et Loire > ... encore un cumulard !!! Les villeurbannais auront le choix entre 2 cumulards... Ah ça ira...

  6. Patrick - 7 juin 2010

    Les électeurs voteront bien pour qui ils le souhaitent.Cette illustre inconnue qu'est Yasmina Salhi ne déroge pas à la règle et pourra voter pour Monsieur Llung si le coeur lui en dit. C'est cela la démocratie. Ce n'est pas de retirer sa candidature pour satisfaire quelque parti que se soit.En revanche, notez bien que les instances officielles des Verts comme d'Europe Ecologie appellent à voter pour Madame VESSILER. Tout ceci est on ne peut plus logique.Quant au 'cumul des mandats', aux 'insultes' à l''atteinte à la présomption d'innocence' que vous dénoncez, je vous invite à agir devant les tribunaux si ces soi-disant faits sont répréhensibles et tombent sous le coup de la loi.Là aussi, c'est comme cela que les choses se passent normalement en démocratie. Par la voie de la justice, et non par celle de la dénonciation anonyme et calomnieuse. Villeurbanne n'est pas Stalingrad, désolé de vous le rappeler.

  7. JEFF - 7 juin 2010

    Tenez bon contre ces tentatives de déstabilisations honteuses, madame Vessiller. Si j'étais électeur dans votre commune je n'hésiterai pas une seule seconde. Le parti socialiste est tout bonnement idiot, sa demande est absurde : pourquoi un désistement alors qu'il n'y a plus que deux candidats, et que la victoire est donc acquise à la gauche ? Honnêtement je ne comprends rien à leurs arguments... sauf que le PS a vraiment peur de perdre : allez voir la vidéo sur TLM, monsieur Llung n'a pas la tête des bons jours, c'est le moins que l'on puisse dire !D'ailleurs, ce n'est pas du tout la première fois que ça se produit, en 2004 à Grenoble le PS demandait aux verts de se désister, avant de perdre de 10 points au second tour...!

  8. Vert pomme - 7 juin 2010

    @ PatrickAttendez, là,...vous nous parlez des instances des Verts, d'Europe Ecologie...bref, cet espèce de rassemblement burlesque qui aujourd'hui est en train d'avouer que ce n'était qu'une vaste supercherie, qu'un petit coup de pinceau à la hâte sur un parti qui a toujours été noyé dans la politique politcienne et les combines d'appareil.Et moi, je vous parle de Villerbanne, une ville où Madame Vessiller est ADJOINTE, et même 2ème adjointe de JP Bret. En se maitenant au second tour, elle veut faire de M. LLUNG un concurrent alors que c'est un partenaire.Au premier tour, M. LLUNG est arrivé largement en tête, le 'peuple' de gauche a fait son choix. Madame VESSILLER espère que l'UMP jouera le jeu de la 'division' entre le PS et les Verts et fera TOUT pour qu'elle remporte ce poste, pour exacerber les tensions entre le PS et les Verts.Sur le cumul, oui Monsieur Llung cumule plusieurs fonctions...Mais pas celui de vice-président d'une métropole ET de probable conseiller général. Et SURTOUT, cela est en contradiction TOTALE avec les préceptes d'Europe Ecologie sur la 'politique autrement'

  9. Vert pomme - 7 juin 2010

    Poursuivons maintenant sur les saillies anti-Rivalta de Madame Vessiller : 'Pour moi qui ai mené ( et gagné) la bataille juridique contre ces indemnités illégales' peut-on lire sur son blog.On peut se permettre de faire deux remarques à la lecture de ses propos :-1 au delà du vocabulaire pas vraiment digne d'une élue employé par Madame Vesiller, on peut noter qu'elle n'a pas 'gagné' de 'bataille'. En effet, le Conseil d'Etat rendra son jugement mi-juin...Elle se permet donc de commenter une procédure en cours et qui n'a pas aboutit.-2 elle qualifie d'illégale des 'indemnités' dont la justice n'a toujours pas confirmé on infirmé qu'elles l'étaient. Bref, nouvelle erreur et nouveau raccourci grossier.

  10. JEFF - 7 juin 2010

    @Julie : vous mentez comme une arracheuse de dent, c'est pathétique. Béatrice Vessiller n'est pas vice présidente du Grand Lyon depuis 2008. Et elle siège au SYTRAL, en tant que conseillère communautaire. Sur le 'venin' craché sur Rivalta... et l'atteinte à la présomption d'innocence : Béatrice Vessiller a attaqué le président du Sytral car il a touché induement plus de 100 000 euros du contribuable. Ce n'est pas faire atteinte à la présomption d'innocence que de le dire puisque la justice s'est prononcée 2 fois plutôt qu'une (un premier jugement, puis un appel !) sur le caractère illégal des indemnités. Mais bien sûr, voler l'argent du contribuable ce n'est rien comparé au crime de lèse majesté que de se maintenir au second tour au risque de gagner, comme le prévoient les règles de la république...Julie, je ne sais pas qui vous êtes mais j'espère ne pas vous connaître, ni ne jamais avoir à le faire.

  11. christian - 7 juin 2010

    je me joins à JEFF et soutiens ses propos - rien à ajouter si ce n'est que le parti socialiste n'en a plus que le nom à voir le comportement de ses 'petits' chefs ! Bravo à Mme VESSILLER pour ce qu'elle est et ce qu'elle fait - j'encourage sa détermination à bouger les lignes - l'agglomération le mérite d'urgence !

  12. Chlorophyle - 7 juin 2010

    Je vous transmets pour info la réaction de Philippe Meirieu, Vice-président à la Région Rhône-Alpes.ELECTION CANTONALE VILLEURBANNE CENTRE Pour l’élection d’une écologiste dimanche prochain Malgré une abstention extrêmement grave et préoccupante, je me félicite du très bon résultat de Béatrice VESSILLER, candidate d’EUROPE ECOLOGIE aux élections cantonales de Villeurbanne Centre. Ce résultat lui permet d’être présente au second tour. Il permet l’éviction, que j’espère définitive, du Front National ainsi que le recul de l’UMP dont la politique désastreuse met aujourd’hui notre pays en grave difficulté et fait l’objet d’un rejet massif de nos concitoyens. Europe Ecologie confirme ainsi son implantation et montre que le rassemblement des écologistes est une véritable alternative politique, avec de vrais choix originaux, la promesse d’un changement de méthodes et l’aspiration à une véritable métamorphose de notre société : faire de la solidarité entre les hommes et de la recherche du bien commun les principes fondateurs du “vivre ensemble”. Arrivant en deuxième position, Béatrice VESSILLER aurait pu se désister derrière le candidat socialiste. Elle l’aurait fait, évidemment, si un candidat de droite était resté en lice. EUROPE ECOLOGIE ne se trompe pas d’adversaire et sait prendre ses responsabilités, quand c’est nécessaire, pour battre la droite libérale. Je l’avais indiqué à l’occasion des élections régionales. Mais le contexte, ici, est évidemment complètement différent. La gauche gagne à Villeurbanne : je m’en réjouis. Les électeurs auront le choix entre le Parti Socialiste et Europe Ecologie : je m’en réjouis également. C’est ainsi que l’on fait avancer le débat démocratique. C’est ainsi qu’on ouvre de nouvelles possibilités aux citoyens. C’est ainsi qu’on contribue à renouveler la vie politique. En l’absence d’un candidat de droite, personne ne comprendrait que les électeurs n’ait aucun choix au second tour. Ce serait un déni de démocratie, un encouragement à l’abstention, une manière de mépriser les électeurs en leur enlevant la possibilité de choisir et d’exprimer leurs préférences. Ne polémiquons pas inutilement : un second tour avec un seul candidat n’aurait pas été une élection démocratique ! Profitons de la situation pour dire quelle alternative nous voulons vraiment. Laissons la démocratie s’exprimer dans la sérénité. J’appelle tous les électeurs du canton centre de Villeurbanne à voter au second tour pour Béatrice VESSILLER Le 7 juin 2010 Philippe MEIRIEU

  13. lyonnais - 7 juin 2010

    @Julie:Ne me dîtes pas que du côté des roses il ne font pas leur marché aux voix.Ha dimanche votez bien, belle Julie non non je ne rigole pas.

  14. Yvan, de Lyon - 8 juin 2010

    Manquerait plus que cette femme courageuse, ne soit pas présente au second tour !Les électeurs se sont prononcés au premier tour, laissons les se prononcer au second tour ! Je suis de tout cœur avec vous Madame Vessiller.

  15. Vert pomme - 8 juin 2010

    'Les électeurs auront le choix entre le Parti Socialiste et Europe Écologie : je m’en réjouis également. C’est ainsi que l’on fait avancer le débat démocratique.'Mais quel scandale...Ce Monsieur MEIRIEU n'est pas à une contradcition près ! Europe Ecologie C'EST QUOI ?!!!Expliquez-nous, professeur Meirieu. J'ai tenté (EN VAIN) de trouver un site web, un programme, une déclaration de principe : RIEN.Je le répète, et pour l'instant, aucun mangeur de carottes bio et d'utilisateur de déo Ushuaïa comme Chlorophyle ne m'a répondu : Europe Ecologie, les Verts, quelle est la différence ? Vous êtes pour ou contre l'économie de marché ? Les nanotechnologies, vous en pensez quoi ?...Bref, des trucs essentiels pour se décider lors du vote.Pour répondre à JEFF : petit cours de droit administratif, La procédure, veut, lors d'un contentieux entre l'administration et un tiers, en l'occurence ici, Madame VESSILLER Béatrice que l'on puisse faire appel - devant la Cours Administrative d'Appel - puis devant le conseil d'Etat...Donc rien n'a été décidé, la justice suit son cours.Pardons, c'est vrai, il y a 2 poids 2 mesures. Après avoir tant diabolise M. Rivalta, après avoir sali sa personnes pendant 2 ans, Madame VESSILLER n'est pas à une contradiction près.Ce qui me rassure, en revanche, et c'est de mon point de vue le chant du Cygne d' 'europe écologie', enfin de ce truc bizarre qui a cristallisé les déçus de la politique, de droite de gauche, à un moment où il était branché d'être écolo...c'est le fait que l'arguement 'bouh le PS est méchant, ce sont des gros hégémoniques etc.', ça marche pour un scrutin. Pas 2.Meirieu, Cohn-Bendit, Duflot et ses amis ont joué avec le feu. Ils ont montré leurs muscles pendant les régionales, pensant devancer le PS dans plusieurs régions, foulant au pied le bilan commun qu'ils avaient avec le PS.Pour les prochaines élections, il sera difficile d'expliquer aux électeurs que le parti avec lequel vous travaillez est hégémonique et nuisible... Et cette fois ci, la fumisterie du changement de nom, l'alibi de la société civile ne sauront masquer les querelles politiciennes qui montrent ENFIN le VRAI visage de votre parti.

  16. Vert Pomm - 8 juin 2010

    Oh oui, Monsieur Meirieur, Madame Vessiller, Chlorophyle, JEFF...Donnez nous des leçons de moralité politique, VITE !

  17. patrick guillotière - 8 juin 2010

    Cela sera très serré : ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier à Villeurbanne et pour le Rhône.Electeurs socialistes et d'extrême gauche, VOTEZ EUROPE ECOLOGIE pour que le Conseil Général, dont la majorité basculera bientôt, représente réellement les forces de gauche avec une nouvelle élue verte!

  18. Martin de Givors - 8 juin 2010

    Soyons sérieux, 85 % d'abstention au premier tour et probablement autant au second tour , certes celle ou celui qui sera élu dimanche soir le sera légalement, mais ne sera pas pour autant un(e) élu(e) légitimé(e) par le suffrage électoral...Qu'importe, n'oublions pas le Gaspillage des fonds publics et de l’espace territorial par des projets autoroutiers ou ludiques au bilan énergétique et carbone désastreux. (A titre d’exemple pour l’A45, tracé de 50 Km., Estimation du Bilan carbone Pour la réalisation des travaux c’est au minimum 322 000 tonnes de carbone. Pour l’exploitation. Rejets de CO2 annuel, plus de 230 000 Tonnes. Si on y rajoute les 100 kilomètres supplémentaires que constitueraient la section A 89 et le COL c’est plus de 950 000 tonnes de CO2 pour la réalisation des travaux et plus de 650 000 tonnes / an pour l’exploitation… Estimation basse du Bilan énergétique pour la seule A45= 270 000 litres de pétrole par jour ou 100 Millions de litres de pétrole par an.) Que dire également du projet de Grand stade initié par le petit César Lyonnais du PS auquel appartient Mr. LLUNG... Avec la Destruction de l’écosystème et de la biodiversité, Face à ce contat des plus alarmant ,seule Mme. VESSILLER a réeellement pris conscience de l’urgence écologique et à ce titre mérite que les suffrages se portent massivement sur son nom.

  19. Cybertarien - 8 juin 2010

    C'est marrant de voir comment des parasites cumulards arrivent à trouver des excuses pour garder leurs postes, avoir un mandat en plus pour trouver de bonnes occasions pour s'engraisser encore un peu plus sur le dos de ceux qu'ils considèrent comme des 'cons-citoyens' et des 'cons-tribuables' ! Qu'ils soient de gauche ou de droite, c'est blanc-bonnet ou bonnet-blanc, de belles paroles, mais surtout de belles opportunités pour les élus ! Car pour eux, chaque occasion est bonne à prendre pour en avoir un peu plus, pour en toucher un peu plus ! C'est de la politique spectacle pour nous faire croire qu'ils défendent nos intérêts ! Ils sont moins intéressés par la res publica que par leurs intérêts personnels, leurs indemnités, leurs mandats, leurs privilèges, leurs frais de représentation, leur égo ! Ne craignez rien braves gens, dormez tranquillement ! Un politicien sera élu dimanche prochain ! Et il saura en profiter ! Et vous, vous payerez...Car franchement, entre Llung et Vessiller, c'est la même chose : cumulards and co ! Que Rivalta soit viré, ça ne me gêne pas, il a assez profité de notre argent... mais bon, on ne rentre pas en politique, surtout on n'y reste pas si o en profite pas ! Quant à Mercier... pas mieux que les trois que je viens de nommer ! Droite-gauche, gauche-droite, les politiciens, c'est bonnet-blanc et blanc-bonnet ! Et ils s'imaginent qu'avec des tels agissements, les électeurs vont revenir massivement aux urnes :-)) :-)) :-)) ! ! !

  20. diego - 8 juin 2010

    D'accord avec Elyonor, le candidat socialiste cumule autant que la candidate écologiste. Match nul! Seule alternative : le vote blanc hélas.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut