Thierry Braillard
© Tim Douet

Braillard : "Les sportifs acceptent la précarité comme une fatalité"

Le projet de loi de Thierry Braillard sur le statut des sportifs de haut niveau sera voté ce lundi à l'Assemblée Nationale. Le secrétaire d'Etat aux sports, invité de Sud Radio, a affirmé que "tous les groupes parlementaires, de gauche comme de droite, vont voter ce texte".

Invité de Sud Radio ce lundi matin, Thierry Braillard a annoncé un large consensus dans les rangs de l'Assemblée Nationale sur son projet de loi devant créer un statut du sportif de haut niveau.

"J'ai beaucoup de plaisir à pouvoir annoncer sur votre antenne qu'aux dernières informations, ce sont tous les groupes parlementaires, de droite comme de gauche, qui vont voter ce texte, a affirmé le secrétaire d'Etat aux sports. L'intérêt général prime et tous les députés ont pris conscience qu'on ne faisait que rétablir quelque chose qui aurait dû exister depuis bien longtemps."

Elu député du Rhône en 2012, avant de rentrer au Gouvernement, Thierry Braillard en a également profité pour rappeler l'importance de créer ce statut, pour protéger les sportifs au cours et à l'issue de leur carrière : "Beaucoup d'entre eux n'ont comme seule protection sociale que la cotisation qu'ils ont à l'université pour une couverture assurance étudiant. Et des noms connus, des vice-champions du monde, des champions du monde actuels. Je pense qu'il était normal qu'on change cela. (...) On a des situations dramatiques de sportifs qui ont terminé leur carrière et qui se retrouvent face à un grand vide. Ce n'est pas normal parce qu'on sait qu'ils peuvent apporter une plus-value aux entreprises."

Ecoutez l'interview de Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux sports, invité de la matinale de Sud Radio.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut