braillard

Braillard lance une mission sur le statut du sportif

Dans une interview pour le journal L’Équipe, le secrétaire d’État aux sports défend la création d’un statut juridique dédié aux sportifs professionnels dans le Code du travail. Une proposition qu’il avait déjà évoquée dans les colonnes de Lyon Capitale en mai dernier.

Ce lundi, Thierry Braillard annonce la mise en place d’une mission, conduite par Jean-Pierre Karaquillo, pour donner au sportif de haut niveau un statut administratif et social. Une évolution que le secrétaire d’État aux sports appelle de ses vœux. "Des sportifs de haut niveau vivent dans des conditions précaires, sans pouvoir compter sur personne pour les aider, les soutenir, leur proposer de préparer leur après-carrière", explique-t-il ce lundi au quotidien sportif.

Des propositions fin janvier

Cette situation, Thierry Braillard l’évoquait déjà dans les colonnes de Lyon Capitale peu après sa nomination au Gouvernement, en mai dernier (Lyon Capitale n°733, mai 2014). "Le Code du travail permet un statut particulier pour l’artiste, le concierge, le mannequin… pourquoi pas un statut du sportif ? Ça dure peu de temps une carrière… Il faut vivre pendant cinquante ans sur ce qui a été gagné pendant quelques années", déclarait-il à l’époque.

La mission Karaquillo, qui compte dans ses rangs une quinzaine de professionnels du monde du sport de haut niveau, dont le biathlète Martin Fourcade, doit formuler ses propositions fin janvier.

à lire également
Interview - Candidat dissident à l’élection métropolitaine de Lyon, David Kimelfeld se retrouve parfois ramené à sa relation avec La République En Marche. Interrogé par Lyon Capitale, il détaille sa position avec le parti d'Emmanuel Macron et où il se situe par rapport à LREM avant le premier tour des élections.  
Faire défiler vers le haut