Bernard Rivalta doit-il démissionner du Sytral ?

DOSSIER - La rédaction de Lyon Capitale donne la parole aux élus du Sytral, le syndicat qui gère les transports en commun à Lyon. Soutiennent-ils la politique menée par leur président socialiste, Bernard Rivalta ? Où estiment-ils que celui-ci doit démissionner ? Enfin, que pensent-ils des polémiques qui empoisonnent leur collectivité ? Nous avons posé les mêmes questions aux 26 élus du Sytral. Réponses.

Depuis un an, les “affaires” se suivent et ne se ressemblent pas au Sytral : les indemnités de 116 000 euros de Bernard Rivalta illégalement perçues, le recrutement puis la démission de Thomas Collomb, le fils du maire au poste de conseiller de sécurité, l'annulation de deux marchés publics litigieux, l'utilisation d'une carte bleue du Sytral pour les frais de déplacements de son président à l'Université d'été du PS à la Rochelle, et, dernière affaire en date, le conflit d'intérêts de l'un de ses élus, révélé ce mois-ci dans Lyon Capitale (en vente en kiosque).

En dépit de ces multiples affaires, les réactions des élus de tous bords (PS, UMP, Modem, Verts et Communistes) mettent en lumière leur faible opposition. Excepté une poignée de trublions, la contestation ne semble pas de mise au Sytral.

Les réactions des élus du Sytral*

Les 16 élus du Grand Lyon

  • Gérard Collomb (PS), sénateur-maire de Lyon, président du Grand Lyon. N’a pas souhaité répondre
  • Christian Coulon (PS), maire du 8e, conseiller général du Rhône, élu au Grand Lyon
  • Roland Crimier (Centre), maire de Saint-Genis Laval, 13e vice-président de la communauté urbaine de Lyon
  • Richard Llung (PS), élu au Grand Lyon, adjoint au maire de Villeurbanne
  • Martial Passi (PC), conseiller général et maire de Givors, vice-président du Grand Lyon, membre du bureau exécutif du Sytral
  • Yolande Peytavin (PCF), 1re adjointe au maire de Vénissieux, vice-présidente du Grand Lyon. N’a pas souhaité répondre
  • Bernard Rivalta (PS), président du Sytral, élu à Vénissieux, conseiller général de Villeurbanne
  • Michel Sangalli (Synergie), maire de Couzon-au-Mont-d’Or. N’a pas souhaité répondre
  • Alain Touleron (GAEC), adjoint au maire de Vaulx-en-Velin, conseiller de la communauté urbaine de Lyon.
  • Jean-Louis Touraine (PS), conseiller de la communauté urbaine de Lyon, 1er adjoint au maire de Lyon, membre du bureau exécutif du Sytral
  • Gilles Vesco (Modem), vice-président du Grand Lyon, conseiller délégué aux déplacements de la Ville de Lyon, membre du bureau exécutif du Sytral
  • Michèle Vullien (Synergie), maire de Dardilly, 11e vice-présidente du Grand Lyon à la politique des déplacements (REAL-Sytral), membre du bureau exécutif du Sytral

Les 10 élus du Conseil Général

  • Georges Barriol (ex-UMP), conseiller général de Vaugneray, vice-président du Sytral
  • Odette Garbrecht (PS), conseillère générale et municipale de Meyzieu, membre du bureau exécutif du Sytral
  • Alain Jeannot (UMP), conseiller général de Caluire et Cuire, membre du bureau exécutif du Sytral. N’a pas souhaité répondre
  • Paul Laffly (UMP), conseiller général de Neuville-sur-Saône
  • Michel Mercier (Centre), président du conseil général, ministre de la ruralité. N’a pas pu être joint
  • Jean-Luc Da Passano (Centre), conseiller général et maire d’Irigny, 4e vice-président du Grand Lyon
  • Jérôme Sturla (PS), conseiller général et adjoint au maire de Décines
  • Jean-Louis Ubaud (PS), conseiller général et municipal d’Oullins, membre du cabinet du maire de Lyon
  • Max Vincent (Centre), conseiller général et maire de Limonest

(*) L'assemblée exécutive du Sytral est composée de 16 élus du Grand Lyon et de 10 élus du Conseil Général.

à lire également
Fin 2017, nous rapportions que donner un ticket TCL déjà utilisé pouvait être puni d'une amende 150 euros. Alors qu'une manifestation est organisée à Lyon le 24 septembre contre ce que certains qualifient de "délit de solidarité", d'autres raisons ont pesé dans la décision du Sytral.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut