Gérard Collomb
© Tim Douet

Affaire Benalla : Collomb ne veut pas trinquer pour l’Élysée

Fidèle de la première heure d'Emmanuel Macron, Gérard Collomb n'a pas hésité à renvoyer la balle à l'Élysée dans l'affaire Benalla. Une façon de se protéger avant les prochaines élections municipales ?

Empêtré dans l'affaire Benalla, sur laquelle il a été auditionné lundi par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, Gérard Collomb a vu l'opposition, notamment à gauche, demander sa démission. De son côté, le ministre de l'Intérieur a affirmé devant les députés qu'il ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam Alexandre Benalla, renvoyant les éventuelles fautes sur la préfecture de police de Paris et l'Élysée. Gérard Collomb a d’ailleurs déclaré en petit comité avoir fait le choix de se préserver, selon Le Canard enchaîné. Quitte à charger encore une fois l'Élysée.

“Il vaut mieux passer pour quelqu'un d'un peu incompétent (il parle de lui-même) que pour un délinquant. On peut toujours élaborer une stratégie pour que machin ou bidule apparaisse comme le grand responsable. Ça ne fonctionne pas. Tout le monde comprend que c'est à l'Élysée que se situe le problème. C'est l'Élysée qui a embauché Benalla ; c'est l'Élysée qui lui a permis de jouer au con ; c'est encore l'Élysée qui dit qu'il n'est plus actif dans la sécurité alors qu'il l'est toujours”, rapporte Le Canard.

Une façon de se protéger avant la campagne des municipales de 2020 ? Pas impossible, quand on sait que l'ancien maire de Lyon a déjà créé une association, “Prendre un temps d’avance”, pour compter ses soutiens. C'est aussi ce que pense Jean-Luc Mélenchon qui, selon le Palmipède, a déclaré à ses proches : “Collomb est déjà en campagne municipale. C'est lui qui lâche Macron et pas l'inverse. Le monde à l'envers !

à lire également
Quelques instants après la réélection de Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert (GRAM) donnait au nouveau maire de Lyon un discours haut en couleurs. Une semaine après, elle fait le buzz sur les réseaux sociaux.
1 commentaire
  1. Galapiat - 27 juillet 2018

    élections de 2020, pense-t-il sérieusement que les électeurs auront oubliés, sa désertion vers REM pour un maroquin, son action lors de l'affaire.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut