À Lyon, Bruno Bonnell marche pour Macron

L'entrepreneur lyonnais est un des rares patrons locaux à afficher son soutien à l'ex-ministre de l'Économie.

Il était déjà là, début septembre, lors d'une soirée de soutien au mouvement En marche d'Emmanuel Macron. Bruno Bonnell, incontournable entrepreneur du numérique à Lyon, s'enthousiasmait pour celui qui venait de quitter le gouvernement : “Je n’ai jamais pensé qu’un jour je témoignerais pour un homme politique, mais il y a urgence pour le changement. (...) J’entends que Macron est trop jeune, trop ambitieux, seul ou tendre. Mais j’ai beaucoup travaillé avec lui et je peux vous dire que tout ce qu’il dit, il le fait, car il travaille pour le bien commun.Le Progrès note aujourd'hui que Bruno Bonnell est toujours mobilisé pour le potentiel candidat à l'élection présidentielle, mais qu'il est assez seul.

"Mon objectif est de faire inscrire 500 personnes à son mouvement En marche", glisse-t-il au quotidien, qui révèle qu'il en a déjà convaincu une centaine. Mais les soutiens publics se font rares dans les milieux économiques, un peu frileux. Par exemple, Guy Mathiolon, PDG de Serfim et ancien président de la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon, a été approché en vain par le député PS du Rhône Yves Blein, partisan de Macron.

Prêt à aller au combat

Emmanuel Macron a aussi été interviewé dans les colonnes du Progrès. Sur la question d'actualité des réfugiés, il se veut clair : "Entendre des élu dire qu'ils n'accueilleront pas de réfugiés dans leur commune, c'est inqualifiable : ces gens-là trahissent la France." Mais sur sa candidature à l'élection présidentielle, il joue davantage sur les mots et les formules, tout en affirmant vouloir "prendre des risques" : "Perdre un combat parce qu'on n'a pas pu convaincre une majorité, c'est un risque que je suis prêt à prendre. Mais le perdre parce qu'on a eu peur de le mener, ce n'est pas dans ma nature."

Emmanuel Macron sera ce samedi à Lyon et interviendra lors de la clôture du Sommet des réformistes européens. Un sommet où beaucoup ont préféré annuler leur venue, pour ne pas s'afficher à ses côtés.

1 commentaire
  1. FEFI - 25 septembre 2016

    'Les paris stupides: un certain Blaise Pascal, etc, etc...' de Prévert

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut