Vallaud-Belkacem et Mélenchon s’accrochent sur Twitter

La porte-parole du Gouvernement a répondu aux critiques de Jean-Luc Mélenchon sur François Hollande, via le réseau social. Le leader du Front de gauche a immédiatement répondu.

Le leader du Front de gauche n’a visiblement pas apprécié le discours tenu par François Hollande à l’occasion de sa conférence de presse ce jeudi. Après quelques commentaires acerbes, évoquant notamment "la trahison" du président de la République sur l’amnistie sociale, Jean-Luc Mélenchon a envoyé quelques tweets cinglants. "Même les dindons arrivent à s’envoler un peu, Hollande doit faire un effort", avait-il diffusé sur le réseau social qui gazouille, jeudi après-midi.

Autant dire que la porte-parole du Gouvernement n’a que peu gouté ces attaques au vitriol. Alors lorsque la grande gueule de la gauche de la gauche résume ce vendredi la situation sur RTL par "C’est l’an II, c’est l’an pire", la lyonnaise Najat Vallaud-Belkacem n’y tient plus. C’est le calembour corrosif de trop. Et de se fendre d’un tweet à son attention en fin de matinée : "Monsieur Mélenchon : avez-vous mieux à nous proposer que des jeux de mots ?"

Le principal intéressé ne tarde pas à répondre "oui madame, ‘l’humain d’abord’. Vous ne pouvez pas comprendre". Ambiance.

à lire également
Marion Maréchal-Le Pen, aux Assises du FN, en février 2017, à Lyon © Tim Douet
La bataille fait actuellement rage à Lyon pour les élections municipales, en mars 2020. Mais quid de Marion Maréchal, l’ancienne députée du Vaucluse, désormais directrice d’une école privée d’enseignement supérieur, l’Issep, à Confluence (Lyon 2e) ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut