Un élu FN converti à l’islam suspendu

Un conseiller municipal FN de Noisy-le-Grand fraîchement converti à l’islam a été suspendu à titre provisoire par le parti d’extrême droite. Sa formation politique lui reproche de faire du prosélytisme religieux.

"Je ne sais pas trop comment ça va être pris", s'interrogeait Maxence Buttey en dévoilant au Parisien sa conversion à l'islam. L'élu FN de Noisy-le-Grand connaissait une partie de la réponse. Il est actuellement suspendu par son parti, qui lui reproche d'avoir adressé au bureau départemental du FN une vidéo dans laquelle il ferait du prosélytisme religieux.

Dans le document qu'il a envoyé aux cadres locaux du FN, Maxence Buttey souligne l'aspect visionnaire de sa nouvelle religion. Il explique lui trouver des points de convergence avec le Front national : "Les deux sont diabolisés et très éloignés de l'image que les médias en donnent. Comme l'islam, le FN défend le plus faible. Le parti dénonce les taux d'intérêt exorbitants de la dette de notre pays. Et l'islam est contre la pratique de l'usure." La commission des conflits du FN statuera fin novembre sur son cas et pourrait décider de l'exclure définitivement ou non.

à lire également
ROUGIER Bernard ©Hannah Assouline
Bernard Rougier est professeur des universités à Paris 3 - Sorbonne-Nouvelle et directeur du Centre des études arabes et orientales. Avec une équipe de chercheurs, il documente dans Les Territoires conquis de l’islamisme (PUF) le maillage de l’espace par les islamistes et trace une cartographie de la géographie islamiste du pouvoir, révélant croisements, nœuds de communication et flux idéologiques, économiques et interpersonnels qui la traversent.
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut