Philippe Meirieu : “Les autres partis sont enfermés dans une tour d’ivoire”

Podcast. Europe Écologie et Les Verts tenaient ce week-end leur dernière assemblée générale avant la création de leur parti commun en novembre à Lyon. Selon Philippe Meirieu, il devrait s’appuyer sur trois niveaux de militantisme : le parti, les coopérateurs et enfin les partis politiques associés et le monde associatif. “C’est une révolution. Cela répond à de nouvelles aspirations en terme de militantisme”, se réjouit Philippe Meirieu avant de railler le fonctionnement d’autres partis : “le problème des autres n’est pas d’avoir des coopérateurs mais d’être enfermés dans une tour d’ivoire avec des militants professionnels et historiques”.

Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Ce matin, le collectif "Construisons la Métropole pour demain" s’est réuni pour présenter leur projet. Ces 65 élus locaux, issus de 38 communes ou arrondissements, veulent faire appel aux citoyens pour proposer des solutions pour l’avenir. Pour l’heure, ils évoquent à demi-mot une possible présentation de liste aux élections municipales et métropolitaines de 2020. "Nous […]
4 commentaires
  1. jerome manin - 13 octobre 2010

    Un intelligence au niveau du tirage au sort qui mérite notre plus vif intérêt. Mais, empêtrés dans des problèmes internes de redéfinition des vieilles notions et des complexités administratives et statutaires internes, ce conservatisme vert ne reste à l'image de M. Meirieu qu'un courant d'appareil du PS... Souhaitons que la confusion Meirieu, Mérieux continu à faire le buzz et à sensibiliser les Rhône-alpins sur la possibilité pour un courant écologique de s'affranchir... Peut-être un jour s'intéresseront-ils enfin aux problématiques écologiques sortant d'un jeu de politique politicienne qui ignore son objet.

  2. Battling - 13 octobre 2010

    Mon dieu que c'est creux.

  3. Martin de Givors - 18 octobre 2010

    Depuis 1980, la population de la planète a augmenté de plus de 2 Milliards d'habitants (De 4,4 à plus de 6,5 Milliard aujourd'hui) et augmente de 1,5 Millions d'habitants par semaine, alors qu'à l'échelle du globe la perte des terres arables sont estimées à environ 100 000 Km.2 par an. (Estimation de B.SUNDQUIST de l'université du Minésota qui correspond à celle des études de nombreux autres experts). Autrement dit entre 1980 et 2011 (30 ans) c'est 3 Millions de Km.2 soit plus de 5 fois la superficie de la France... L’épuisement des ressources naturelles et des énergies fossiles, avec la fin programmée du pétrole, va modifier inévitablement notre mode de vie actuel et avoir des conséquences majeures, notamment, sur la production alimentaire, Celle-ci sera durement affectée par le réchauffement climatique et les désastres d’une agriculture véritablement mortifère (destruction des sols, OGM, empoisonnement généralisé par les pesticides, pollution de l‘eau, etc.) N'oublions jamais qu'en surconsommant les ressources d'aujourd'hui, on garantit aux plus pauvres de demain des conditions de vie encore plus épouvantables et d'une manière générale la vie de nos petits enfants privilégiés des pays riches ne sera pas un long fleuve tranquille...A l'évidence une politique économique novatrice de Décroissance équitable de notre consommation est la seule qui vaille, ce qui suppose une force politique rassemblée et puissante de l'écologie, car on voit mal le modèle démocratique libéral ou social Démocrate anticiper quoi que ce soit or de la contrainte électorale...Mais bon, ont pas obligés de me croire...

  4. jerome manin - 18 octobre 2010

    @Martin de Givors. Je suis tout à fait en accord avec ce que vous écrivez mais quel est le rapport entre M. Meirieu et l'écologie ? Le fait qu'il utilise le mot est uniquement dans ce cas confiscatoire.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut