Michel Havard veut "protéger les lanceurs d’alerte"

Le candidat de la droite et du centre souhaite mettre en place un mécanisme pour "protéger les lanceurs d’alerte" chez les fonctionnaires et des salariés des Sociétés d’économie mixte.

Ce jeudi matin, Michel Havard tenait une conférence de presse sur ses engagements en matière de "modernisation de la vie municipale". "Il n’y a rien de révolutionnaire. Je veux simplement que Lyon entre dans un mode de gouvernance moderne. La IIIe République c’est fini", martèle le candidat de la droite et du centre qui s’engage notamment à "installer un mécanisme de protection des fonctionnaires et des salariés des sociétés d’économie mixte 'lanceurs d’alerte', qui sera mis en place dès le début de la mandature".

"Il s’agit d’empêcher que ceux qui dénoncent des dysfonctionnements dans nos administrations ne soient pris pour des cibles privilégiées", explique l’équipe de Michel Havard, sans préciser la forme de ce mécanisme. "Une loi sur ce sujet sera prochainement votée au Parlement. Elle définira le cadre dans lequel on peut agir", précise simplement un proche du candidat qui évoque "éventuellement une forme de commission". Mais pour l’instant, la loi est toujours dans les tuyaux, et le début de la mandature est lui dans un peu plus d’un mois.

à lire également
Un sondage Ifop publié ce jeudi par Paris Match renforce l’idée d’une double investiture de Gérard Collomb à la ville de Lyon et à la métropole. Une enquête commandée par un mystérieux think tank “Lord Nelson”, qui s’avère être une conciergerie du 6e arrondissement.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut