Indiscrétions

Et si tous les maux de la prison ne trouvaient pas ici remède, nos travaux n'auront pas été vains".

Bernard Bolze, coordinateur de la campagne Trop c'est Trop (contre la surpopulation), à propos de la déclaration de la ministe de la justice, Rachida Dati, annonçant, lundi 9 mai, qu'elle allait prendre "prochainement" un décret sur la surpopulation dans les prisons. En application du code de procédure pénale qui prévoit que chaque détenu doit être enfermé dans une cellule individuelle.

à lire également
Nicolas Dupont-Aignan lors de son meeting à Lyon le 8 avril 2017
Le président du groupe Debout La France a annoncé ce dimanche 6 mai vouloir organiser une rencontre entre lui, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez au sujet de l’immigration. Nicolas Dupont-Aignan souligne la proximité de leurs idées et propose une "réconciliation de la droite."

INDISCRETIONS

Le slogan est de ONLYLYON, un label qui réunit 12 acteurs économiques et institutionnels majeurs et destiné à faire rayonner Lyon. Ça commence sur les chapeaux de roue le 5 juillet, avec une grande garden-party organisé... en intérieur (à l'Amphithéâtre).

Euronews change de look
D'ici le premier semestre 2008, Euronews la chaîne européenne n°1 du tout info, et basée à Ecully, changera de slogan, de logo et de couleurs. Un "énorme"partenariat avec Google est également dans les tubes cathodiques pour la rentrée.

Perben/Philip, quelle histoire !
La véritable histoire de la saga Perben-Philip sur lyoncapitale.fr. Contrairement à ce qu'il affirme, Perben a essayé jusqu'au bout de décrocher un ministère. Curieusement, l'état-major de l'UMP l'a soutenu... sans décourager Philip. Le 15 mai, voyant que la partie n'est plus jouable, Philip jette l'éponge mais il garde le secret jusqu'au 18. Christian Philip a-t-il eu raison de faire confiance à la parole de François Fillon ? Sera-t-il secrétaire d'Etat à quelque chose ?

Le prix de la victoire
Dans la bataille Gérard Collomb perd deux adjoints de poids : Jean-Louis Touraine et Pierre-Alain Muet deviennent députés devraient s'appliquer le principe du non cumul. Collomb entend cependant leur demander de rester jusqu'à la fin du mandat pour assurer la transition. Mais il devra partir en 2008 avec une équipe profondément renouvellée. Nouveau "modèle lyonnais" ?

Demontès divorce avec Royal
L'annonce de la rupture Hollande-Royal, le soir-même du deuxième tour des législatives, a fait sortir de leurs gonds de nombreux socialistes lyonnais. Au premier rang, le "patronne" locale du parti, Christiane Demontès : "Je m'en fiche royalement !" ironise-t-elle, avant d'ajouter : "Je trouve ça affligeant... C'est : "qu'est-ce que je peux bien dire pour qu'on parle de moi ?" Cette confusion entre le privé et le public, ce n'est vraiment pas ma conception de la politique". Gérard Collomb est plus indulgent et estime simplement que "cela ne doit pas interférer avec la vie du parti socialiste". Il semble que ce soit déjà fait !

Petite pisseuse ?
"Najat ne risque pas d'avoir une cystite, elle ne se sent plus pisser"... C'est la blague qui circule au PS depuis une semaine. Malgré un score décevant au premier tour (nettement meilleur au second), le peu de modestie de Najat Vallaud-Belkacem a semble-t-il énervé pas mal de militants. Beaucoup se refilent l'adresse de lyoncapitale.fr où l'on peut retrouver une vidéo de Najat, qui lâche : "C'est incroyable ce que je passe bien sur le terrain".

En retard d'une guerre
Au soir du 2e tour des législatives, Etienne Tête (Verts) voulait refaire le match... des primaires au PS ! "Il y avait de meilleurs candidats que Ségolène Royal. Dominique Strauss Kahn n'aurait pas laissé emerger le centre de Bayrou et aurait laissé des réserves de voix à gauche." Et d'appeler pour 2012 à des primaires de toute la gauche.

Vaulx-en-Velin m'a "tuer"
"J'ai été en tête dans les quatre villes de la circonscription. Jean-Jack Queyranne est élu uniquement grâce à Vaulx-en-Velin" se lamente Jean-François Debiol. Au moins il sait où il ne doit pas se présenter aux prochaines municipales...

Privée de buffet
Sheila Mc Carron (PS) court les salons de la préfecture toute excitée par cette nouvelle : "Juppé est tombé de son vélo !" Mais rattrappée par les réalités terrestres, elle emprunte un badge à une journaliste pour tenter de s'infiltrer au buffet de la presse. Calamitas ! Elle se fait repérer immédiatement par un maître d'hôtel à l'oeil vif, et expulser du jardin des délices. Cela s'appelle : rester sur sa faim.

Tous à la Chapelle !
Les candidats PS et notamment les copains de Pierre-Alain Muet ont fêté leur victoire dans un 5e arrondissement nettement à droite, à la Chapelle, dans un établissement plutôt connu pour ne pas être très "popu". L'histoire ne dit pas s'il y a eu du caviar...

à lire également
La maire de Vaulx-en-Velin a annoncé hier dans un communiqué qu'elle avait obtenu des renforts de police en réponse aux événements survenus dans une école vendredi dernier. Mais pour certains enseignants et parents d'élèves, les autorités refusent de voir la réalité en face.

INDISCRETIONS

Le prix lui a été décerné par la Presse hebdomadaire régionale (PHR), qui a choisi parmi 254 titres français. Le jury était composé de membres de la PHR et par des élèves et des professeurs de l'Ecole de journalisme de Lille. En 2006, Lyon Capitale avait déjà décroché le PH d'Or de la meilleure illustration. Xavier Ellie, Pdg de Lyon Capitale a reçu ce trophée lors du Congrès de la PHR qui avait lieu cette année à Brest. Il y voit "un signe puissant pour l'équipe et pour le journal qui est actuellement en plein développement". Toute l'équipe est flattée de cette reconnaissance nationale et tient tout particulièrement à féliciter Mathieu Thai - directeur artistique de Lyon Capitale depuis ses origines - pour le travail de qualité, d'inventivité et de renouvellement qu'il mène en permanence au sein du journal.

Sortez les guitares

L'adjoint aux sports Thierry Braillard (PRG) a choisi le thème de sa soirée de soutien pour les législatives : "Politiquement rock". Ça se passe le 6 juin au Citron, avec notamment le groupe Dib. Pour l'occasion, Gérard Collomb va-t-il ressortir ses santiags et sa guitare, du temps où il jouait du rock'n roll ?

Sogelym, procès de l'année

Quinze jours ont été programmés au Tribunal de Lyon, à partir de lundi 11 juin, pour l'affaire Sogelym. Avec une cascade de mises en examen, cette affaire de fausses factures au sein d'un géant de l'immobilier lyonnais (105 millions de CA au moment de l'affaire) devrait "passionner les gazettes".

Prix de l'eau : Collomb demande une commission

Le prix de l'eau payé par les habitants du Grand Lyon serait deux fois trop élevé. C'est en tout cas l'analyse de plusieurs associations, des Verts et de Que Choisir ?. Gérard Collomb (PS) semble décidé à agir. Ayant échoué à obtenir une baisse significative du prix de l'eau lors de la révision quinquennale des contrats d'affermage avec Veolia Eau et SDEI, il annoncera mardi qu'il demande la création d'une commission tripartite, chargée de fixer le nouveau prix de l'eau.

Aulas se voit en "Sarkozy du foot"

Quand l'Express demande à Jean-Michel Aulas, s'il n'est pas le "Sarkozy du foot", "omniprésent, ultralibéral, suscitant à la fois les critiques et l'admiration", le président de l'OL répond que c'est un "compliment" : "Nicolas Sarkozy a démontré sa capacité à atteindre le but qu'il s'était fixé. On peut effectivement faire un parallèle avec le parcours de l'OL." Il rappelle aussi que Sarkozy est venu à un entraînement de l'OL durant la campagne : "Il voulait voir un club qui gagne, libre sur le plan de la pensée. Là aussi, on peut faire un parallèle..." Interrogé enfin sur l'image du club, Aulas assure qu'elle est "au zénith" et que "la France profonde, en banlieue notamment, est derrière nous." Et derrière Sarkozy ?

Le PC veut entrer à la Nouvelle star

Que de réactions après la publication, par Lyon Capitale, du dossier "les nouvelles stars de la politique lyonnaise" ! Plusieurs candidats nous ont appelé pour s'indigner de ne pas en faire partie. Une autre, furieuse, s'est déchaînée sur son blog. Quant au PCF, il nous a envoyé les photos des trois communistes qu'on aurait dû retenir. Avec les portraits qu'on aurait dû faire (à lire sur lyoncapitale.fr).

Un contre-Grenelle à Lyon

Plusieurs petites associations écolo, comme Casseurs de pub, La décroissances ou l'IEESDS, ont décidé d'organiser à Lyon en octobre prochain un "contre-Grenelle de l'Environnement". Ils estiment que la grande conférence écolo, qui sera animée par Alain Juppé, n'est "ni sérieuse, ni crédible". (contre-grenelle.org)

à lire également
Emmanuel Macron, à Lyon, en septembre 2017 © Tim Douet
Présentée comme la petite sœur de la loi sur le secret des affaires, celle sur les fake news est vécue par les médias comme une entrave supplémentaire à la liberté de la presse. La promesse du Gouvernement de les exclure du périmètre d’une loi focalisée sur les plateformes en ligne peine à convaincre.

Indiscrétions

Les auteurs se sont intéressés au père de Jacques Chirac, Abel Chirac et à son passé durant l'occupation et émettent l'hypothèse qu'il serait un enfant naturel. Mais le vrai mystère de Chirac, c'est de savoir s'il sera oui ou non candidat à sa succession... Levé du secret défense avant le 16 mars.

Royal revient le 24
Ségolène Royal, présente à Vaulx-en-Velin le 8 mars, a choisi de travailler la banlieue lyonnaise : elle sera à nouveau dans l'agglomération le 24, à Villeurbanne cette fois. Elle se rendra au "parlement des banlieues", à l'invitation d'Agir pour la citoyenneté. L'occasion de rendre visite à Jean-Paul Bret, le maire de Villeurbanne, un de ses tout premiers soutiens.

Les visites que pourrait faire Ségolène...
Comment Ségolène Royal choisit-elle ses déplacements ? La candidate socialiste a demandé aux présidents des régions de lui faire remonter des propositions. En Rhône-Alpes, Queyranne en a sélectionné une demi-douzaine. "On a écarté les propositions de candidats aux législatives, qui souhaitaient surtout que Ségolène vienne les soutenir dans leur campagne" explique-t-on au PS. Les thématiques ont été privilégiées, comme celle de Guy Palluy, maire de Mornant, qui voulait lui faire découvrir une Amap (association pour le maintien d'une agriculture paysanne)... La candidate vient en effet de reconnaître qu'elle ignorait l'existence de ce mouvement, pourtant en plein essor.

"Elle n'a plus que 50 jours, elle doit faire les choix" confie JJ Queyranne, qui espère la convaincre de revenir dans sa région. Il a encore trois propositions en magasin : "une sur le réchauffement climatique. L'idée serait d'aller sur l'espace Mont Blanc, où se pose la question de la fonte des glaciers, mais aussi de l'activité économique en montagne et des transports collectifs... notamment le problème sensible du tunnel." La deuxième concerne "la santé" : "Thierry Philip (vice-président à la Région) lui a proposé des visites sur le cancer". La troisième touche plus particulièrement Queyranne, puisqu'il s'agit de la "culture", thème sur lequel il a des ambitions ministérielles à peine voilées : "L'idée serait d'aller voir dans un lycée des ateliers artistiques et d'aller dans un lieu où il y a des politiques artistiques très ouvertes sur tous les publics... On a évoqué la comédie de Saint-Etienne."

Qui sur la photo ?
En tant que député de Bron et Vaulx, Queyranne sera naturellement aux premières loges pour la visite de Ségolène Royal. A ses côtés, il y aura aussi Hélène Geoffroy, conseillère générale de Vaulx, dont il est assez proche. Cette visite est d'ailleurs un joli lot de consolation pour Queyranne, qui n'a pas été retenu dans l'équipe du pacte présidentiel, contrairement à son rival Collomb. Tous les grands élus vont se bousculer pour être sur la photo.

OL en baisse
L'action OL a perdu 6 % de sa valeur depuis son introduction en bourse, dont près d'un point après le derby contre Saint-Etienne. Espérons que la match contre Rome fera remonter la cote...

à lire également
La maire de Vaulx-en-Velin a annoncé hier dans un communiqué qu'elle avait obtenu des renforts de police en réponse aux événements survenus dans une école vendredi dernier. Mais pour certains enseignants et parents d'élèves, les autorités refusent de voir la réalité en face.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut