Broliquier dénonce l’attitude “antirépublicaine” de Collomb

"Discourtois, antirépublicain, antidémocratique" : le maire du 2e arrondissement s'est payé le président de la communauté urbaine, ce mardi soir, en séance publique. Denis Broliquier ne décolère pas de ne pas avoir été invité à la présentation publique du projet de rénovation du centre d'échange de Perrache, le 3 juillet dernier. Ce projet prévoit notamment la mise en valeur de la gare, et une connexion facilitée entre le nord et le sud, les places Carnot et des Archives.

"C'est un sujet extrêmement important" pour l'édile qu'il est, puisqu'il coupe son arrondissement en deux. Huit jours après cet événement, Denis Broliquier affirme n'avoir toujours rien reçu de la part de la mairie centrale sur les travaux envisagés. Lors du conseil communautaire, l'élu UDI a lancé un appel aux maires de la future métropole qui pourraient connaître, pense-t-il, pareille déconvenue à l'avenir.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut