Braillard

Braillard dénonce "l’insoutenable légèreté" de Michel Havard

A Michel Havard, qui dénonçait hier « l’insupportable hypocrisie » de Gérard Collomb, le député Thierry Braillard a répondu en lui reprochant son «  insoutenable légèreté ».

Dans un communiqué, Michel Havard critiquait avec fermeté la politique fiscale du maire de Lyon et les hausses d’impôts depuis son élection en 2001. Thierry Braillard, député et adjoint aux sports, rappelle les hausses mises en place en début de chaque mandat (5 % en 2002, 6 % en 2008) et les relativise par rapport à celles de Michel Noir, qui avait imposé « une variation de 12,8 % » et de Raymond Barre, responsable d’une hausse « de 7,7 % ».

Michel Havard, candidat UMP aux prochaines municipales, dénonçait également la négociation du contrat de chauffage urbain au Grand Lyon, affirmant que Gérard Collomb avait retenu «  l’opérateur le plus cher ». Une attaque balayée par Thierry Braillard, qui se contente d’expliquer que ces accusations auraient été «  plus pertinentes » elles ne visaient pas « à défendre un groupe privé avec lequel Michel Havard a eu des intérêts », en l'occurrence Suez.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut