Violences
Manifestation à Toulouse contre les violences faites aux femmes ©Rémy Gabalda

Villeurbanne : une marche pour Kheira, tuée par son mari

La jeune femme âgée de 35 ans est morte le 20 novembre dernier. Victime de violences conjugales, elle avait voulu échapper à son mari qui la battait à coups de marteau, en sautant par la fenêtre. Quatre jours plus tard, elle décédait des suites de ses blessures. 80 personnes ont défilé en sa mémoire ce samedi à Villeurbanne.

En solidarité à la famille, de nombreuses personnes ont voulu saluer la mémoire de Kheira lors d'une marche blanche initiée par des enseignantes, indique Le Progrès. Dans le cortège, plusieurs élus, comme la députée Pascale Crozon, connue pour son combat envers les droits des femmes, et le maire, Jean-Paul Bret, ont fait le déplacement.

Battue à coups de marteau

Le drame avait frappé le quartiers des Buers, dimanche 16 novembre. Sous les yeux de sa fille de 5 ans, le mari avait de nouveau frappé, à coups de marteau, son épouse. La jeune femme avait tenté de lui échapper en sautant par la fenêtre. Elle est décédée des suites de ses blessures, quatre jours plus tard, à l'hôpital.

L'homme, considéré comme un manipulateur, est aujourd'hui emprisonné. La petite fille est placée à la Cité de l'enfance à Bron. Un garçon âgé de 11 ans, né d'une précédente union, vit à présent chez des proches.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut