Vidéo d'abattoirs : une alerte lancée depuis Lyon

L'association L214, basée à Lyon, est à l'origine de la diffusion de la vidéo choc de l'abattoir de viande bio de Vigan. Des images insoutenables, présentées par la chanteuse de Lilly Wood and The Prick. Le mouvement vegan peut-il mener des actions sans l'aspect choc et le poids médiatique d'une célébrité ? Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214, difficile de faire autrement.

Faire réfléchir les citoyens avant qu'ils ne plantent un couteau dans leurs assiettes de viande, c'est la mission que s'est fixé l'association L214. Hier matin, l'association diffuse une vidéo préparée depuis plusieurs mois pour révéler les dysfonctionnements de l'abattoir de viande bio de Vigan. En quelques heures, l'information fait le tour de la toile et pousse le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll a annoncer la fermeture temporaire du lieu pour une enquête interne. Agonies, ratés dans les techniques de mise à mort et matériel électrique défaillant pour provoquer l'inconscience des animaux : des images insoutenables pour les amis des bêtes : "il faut voir le couteau et le sang qui coule pour réaliser ce qu'il se passe aujourd'hui dans les abattoirs français, et même dans la filière du bio. Nous n'aurions pas pu faire cette action sans choquer car aucune vidéo d'abattoir n'est pas déjà choquante en elle-même. On aimerait faire autrement, mais à ce moment là, il faudrait mieux enquêter sur les tomates..." explique Brigitte Gothière, porte-parole de l'association.

La légitimité d'une star

On se souvient de la cohue lors de la venue de Pamela Anderson à l'Assemblée nationale pour défendre les canards victimes du gavage. Les associations de défense des animaux font de plus en plus souvent appel à des célébrités pour donner du poids à leur combat. Dans la vidéo de l'abattoir de Vigan, c'est Nili Hadida, la chanteuse de Lily Wood and the Prick, qui porte le message. "Elle a la légitimité pour parler au public" selon Brigitte Gothière. La chanteuse, déjà convertis au veganisme, a lancée sa propre marque de chaussure garantie sans animaux. "Elle nous suivait sur Twitter et nous l'avons contacté pour participer à notre action, elle était ravie de le faire" précise la porte parole de L214.

"Nous espérons qu'il s'agit d'un cas particulier"

Les piqûres de rappel pour provoquer des reprises de conscience sur les pratiques dans les abattoirs doivent être très régulières selon l'association. Pour l'abattoir de Vigan "on espère qu'il s'agit d'un cas particulier" confie Brigitte Gothière. L'association demande cependant de rejoindre le mouvement pour réclamer aux politiques une enquête parlementaire sur tous les abattoirs de l'Hexagone. En dehors de ces actions "coup de poing", l'association distribue régulièrement des tracts et organise prochainement à Lyon un événement pour faire découvrir le mode de vie vegan, notamment par une alimentation sans aucun produits d'origine animale.

Faire défiler vers le haut