Un usager du métro D, bloqué mercredi à Lyon, porte plainte

Un retraité, bloqué pendant près d’une heure dans une rame de la ligne D du métro à Lyon, a décidé de porter plainte contre les TCL pour “non-assistance à personne en danger”.

L'incident s'est déroulé mercredi 30 septembre, sur la ligne D du métro lyonnais. À cause d'une panne technique, une rame remplie de voyageurs s'est retrouvée bloquée au niveau de la station Garibaldi, provoquant l'arrêt simultané de trois autres rames entre les stations Garibaldi et Saxe-Gambetta. Au total, une centaine de passagers sont coincés, certains pendant près de 50 minutes.

500 m dans le noir pour aller chercher les secours

L'un d'eux, un retraité originaire de Lentigny, raconte au Progrès avoir parcouru environ 500 mètres sans lumière, dans le noir total, avant d’arriver à la station suivante pour alerter les pompiers afin qu’ils aillent secourir les personnes restées dans la rame. "Des personnes ont fait des malaises. Nous avons appuyé à plusieurs reprises sur le bouton d'alerte", précise l'homme. Samedi, il a donc décidé de porter plainte contre le réseau de transports TCL pour "non-assistance à personne en danger".

10 commentaires
  1. SophieV - dim 4 Oct 15 à 15 h 24

    Il a parfaitement raison et espérons que des actions de groupe se feront aussitôt que possible. Les usagers saturent de ces 'pannes' récurrentes sur la ligne D ou A avec évacuation dans le noir, sans aucune information et ne parlons même pas d'un minimum de respect. La ligne T2 est saturée, les rames surchargées refusent d'avancer ( la semaine dernière ) La ligne C2 bondée matin et soir au point qu'il faille laisser passer 2/3/4 bus pour parvenir à monter ( arrêt cité internationale vers Part Dieu par ex )

  2. Robes Pierre - dim 4 Oct 15 à 17 h 09

    SophieV:Pannes récurrentes!!ah bon et vous continuez à utiliser un truc qui n'est pas fiable, peut être juste histoire de récupérer un peu de fric. NB: j'ai toujours dans ma sacoche une lampe à LED dynamo 3.5€ au cas où.Plus c'est technologique plus les risques de pannes augmentent, un tram tracté par des chevaux avait peu de pannes !!

  3. SophieV - dim 4 Oct 15 à 17 h 43

    Pauvre gars qui voit le monde par le petit bout de sa lorgnette ! j'utilise ce que je peux comme des milliers de lyonnais qui fréquentent tous les jours les TCL; et heureusement que des milliers de lyonnais et banlieusards utilisent les transports en commun, sinon la ville serait sous le fog tous les jours et vous probablement en train de cracher vos poumons à Léon Bérard. Quant à la question argent, c'est le Sytral qui me rackette depuis des années.

  4. collectifvalve - dim 4 Oct 15 à 22 h 54

    Le vélo est d'une fiabilité à toute épreuve et ce n'est pas le moindre des multiples avantages... 😉

  5. SuRVoLT69 - lun 5 Oct 15 à 2 h 37

    Sauf erreur de ma part, comme pour les ascenseur, il faut rester longuement appuyé sur le bouton pour réellement le faire fonctionner.Pour un ascenseur, il faut rester entre 10 et 20 seconde minimum en continu pour que l'appel soit prit en compte, pour celui d'un métro, je pense que le temps est moindre, et bien évidemment c'est pour éviter de faire déplacer un agent dans le cas ou des enfants par exemple auraient appuyés dessus pour .. ' rigoler ' ou bien des ivrognes dans de rares situations.Qui plus est dans son cas, si je lis bien, il est sorti de lui même de la rame de métro et non grâce a un agent puisque la D est automatique. Les voies dans ce cas la sont toujours sous tension. Plus précisément, du 750 Volts y passe. Cette personne aurait pu mourir électrocutée..

  6. capitaine papy - lun 5 Oct 15 à 8 h 07

    Bien lgtps que j'ai compris que les TCL ne sont pas fiables, depuis j'ai complètement abandonné le mode de transport urbain Lyonnais en utilisant mon véhicule ! Entre les grèves, les pannes répétitives, les encombrements de lignes et les accidents quotidiens, prendre un transport collectif dans cette ville devient complètement illusoire! En tout cas bravo à ce retraité, j'approuve à 100% sa démarche. @survolt69 Comment a t'il fait pour ouvrir la porte de la rame? Cette action (automatique) est impossible par les usagers et j'imagine que si la porte s'est ouverte c'est que la HT a été coupée par le poste de contrôle non?

  7. SophieV - lun 5 Oct 15 à 11 h 02

    @collectif valve, j'ai un vélo aussi mais par temps de pluie ou pour monter au gros cailloux ( boulot ) c'est compliqué.De toute façon, les rames sont toutes informatisées et sous surveillance dans un PC centralisé, il est impossible qu'une rame arrêtée passe inaperçue. Heureusement, sinon ce serait la catastrophe; donc il est inconcevable et inadmissible que les passagers aient dû se débrouiller par eux mêmes et s'engager sur les voies. Il serait intéressant que LYON CAP enquête sur ce sujet TRES récurrent.

  8. Myerss69 - lun 5 Oct 15 à 12 h 06

    Il ce met en danger tout seul et porte plainte? Fait pas bon vieillir, on doit vraiment s emmerder a la retraite... Dans tout les cas il perdra et aura de la chance si sytral ne porte pas plainte contre lui pour mis en danger de la vie d autrui... Des enfants et d autre personnes aurais pu suivre sa connerie sans nom.

  9. SuRVoLT69 - lun 5 Oct 15 à 16 h 29

    @SophieV, je confirme vos dires. Mon père travaille aux TCL depuis une trentaine d'années, il régule avec ses collègues la ligne D, donc oui, si une rame était arrêté, elle aurait été vue, les appels auraient eu une réponse si la commande aurait été utilisée correctement, ..@papy, oui on peut le faire depuis l'intérieur, et heureusement. Imaginez qu'un incendie se déclare a l'intérieur d'une rame et que personne ne puisse en échapper, coincé jusqu'a la mort dans un tombeau roulant. Comme pour les bus, en haut des portes du coté intérieur, il y a soit une poignée à tirer, soit un bouton à pousser pour ouvrir donc la porte manuellement.

  10. Lily - lun 5 Oct 15 à 21 h 11

    Pour faire suite aux commentaires, fort heureusement, la ligne D 'disjoncte' lorsque quelque chose touche la voie électrifiée ! C'est une sécurité. Le courant est coupé automatiquement et sur toute une portion de la ligne D (c'est un circuit fermé, on ne pas faire avancer un métro et pas un autre sauf dans certains cas). Il y a effectivement un PC, des ouvertures manuelles et un appel d'urgence à côté de chaque porte (en panne parfois). Un arrêt d'exploitation sur une ligne ne peut pas passer inaperçu: la priorité est de faire redémarrer le tout et très vite. C'est dommage que les passagers ne soient pas mieux considérés et mieux informés pendant un incident. On a l'impression que le réseau est géré à la va-vite !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut