sous-préfecture de Brioude
Capture écran Google streetview

Un sous-préfet écope de 2 ans ferme pour le vol d'un tableau de l'Etat

Hugues Malecki avait volé un tableau appartenant à l'Etat qui ornait un salon de la sous-préfecture de Haute-Loire, à Brioude, remplaçant l'original par une copie pour maquiller son forfait.

Quand un représentant de l'Etat devient marchand d'art véreux. L'ancien sous-préfet de Haute-Loire, Hugues Malecki, a été condamné à deux ans de prison ferme par le tribunal du Puy-en-Velay pour le vol d'un tableau de maître, qui ornait la sous-préfecture de Brioude, entre 2006 et 2007, alors qu'il était en poste. Il devra aussi verser 150.000 euros à la partie civile, l'Etat, pour le préjudice moral.

"Vos agissements en tant que haut fonctionnaire ont porté un préjudice certain à la collectivité, notamment à la démocratie, a tonné le président, rapporte le journal local La Montagne. C'est une atteinte grave. C'est l'autorité de l'Etat qui est atteinte par vos agissements". Le sous-préfet avait réfléchi son coup, remplaçant le tableau volé par une copie pour masquer sa disparition. Le choix de revendre le tableau via Internet était en revanche bien moins malin.

à lire également
Une conseillère de clientèle d'une banque à Lyon a été placée en garde à vue, elle est soupçonné d'avoir détourné au moins 150 000 euros, effectuant des virements vers son compte personnel. 
1 commentaire
  1. Kasneh - 23 mars 2018

    Bravo l'artiste !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut