Un mois après, un nouvel accident au carrefour Vitton/Garibaldi

Un mois après l’accident qui a coûté la vie d’une jeune fille à l’angle du cours Vitton et de la rue Garibaldi, un nouvel accident a eu lieu ce mercredi matin. Une marche blanche en hommage à la victime du 23 octobre aura aussi lieu le 3 décembre prochain à 14 heures.

Un nouvel accident a eu lieu à l'angle du cours Vitton et de la rue Garibaldi ce mercredi matin, à l'endroit même ou une jeune femme a perdu la vie il y a un mois à cause d'un autre accident. Visiblement, deux voitures se sont percutées et les deux conducteurs se rejettent la faute pour savoir qui a grillé le feu rouge. Suite à l'impact ,l'une des deux voitures à poussé le bloc rouge du grand Lyon installé pour signaler que le carrefour allait être modifié et a failli percuter des piétons. Sur place, la municipalité a indiqué qu'il fallait "en urgence" modifier ce carrefour accidentogène

Le 23 octobre dernier, vers 1 heure du matin, une Clio a grillé le feu rouge et percuté violemment une Audi qui circulait sur le carrefour. L'une des deux voitures, projetée par le choc, a alors fauché deux femmes de 28 ans qui marchaient sur le trottoir, tuant l’une des deux et blessant gravement l’autre.

Une marche blanche organisée le 3 décembre

Bertrand Maigre, membre du collectif "Et 6 c’était vous ?" qui milite pour la réhabilitation du cours Vitton et un durcissement de la législation routière s'est rendu sur place avec le père de la jeune fille qui a été tuée le 23 octobre dernier. "Ce nouvel accident rappelle qu'il faut rapidement changer les choses. Ce qui était incroyable c'est que pendant que les policiers faisaient des constatations ce matin, des gens continuaient de griller des feux rouges".

Ce dernier à aussi annoncé qu'une marche blanche aura lieu le samedi 3 décembre prochain à partir de 14h. "Le rendez-vous aura lieu à l'angle du boulevard des Brotteaux et du cours Vitton. La marche s'arrêtera place Kleber après un moment de recueillement sur les lieux de l'accident qui a coûté la vie d'Anne Laure". La famille de la victime sera présente et le collectif espère "que les élus de droite comme de gauche viendront parce que notre mouvement est apolitique". Une pétition est toujours en ligne sur le site internet de change.org.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut