Palais de justice de Paris

Un Lyonnais jugé pour avoir aidé une ado à fuguer en Syrie

Un Lyonnais âgé de 42 ans comparaît ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir aidé une jeune fille de 14 ans, originaire de l'Isère, à quitter la France pour rejoindre la Syrie. La douane avait finalement pu repérer la jeune fille à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, le 25 février 2014 alors qu'elle devait prendre un vol pour Istanbul.

L'adolescente de 14 ans, originaire de l'Isère informe par SMS ses parents qu'elle part faire le djihad alors qu'elle vient de fuguer, ce 24 février. Dès le lendemain, elle est interceptée par les gendarmes à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, d'où elle s'apprêtait à embarquer pour la Turquie. Les autorités sont ­parvenues à la géolocaliser avant qu'elle n'embarque seule, munie d'un aller ­simple pour Istanbul.

Le véritable recruteur, Tony Toxiko

Comment cette jeune fille s'est laissée convaincre ? Aux enquêteurs, elle a déclaré pratiquer un islam rigoureux et porter le voile depuis un an. Elle va même sur Facebook pour approfondir ses connaissances religieuses. Elle échange alors avec un homme surnommé Tony Toxiko qui habite en Syrie. Ils se joignent même par téléphone.

Malgré l'âge de la mineure, l'homme veut se marier avec elle, il lui apprendrait "à se battre", lui dit-il. La jeune fille refuse de venir une première fois alors que son interlocuteur commence à organiser son départ. Insistant pour qu'elle vienne en Syrie, elle achète finalement un billet simple pour Istanbul avec ses économies et fugue le 24 février 2014.

Le Lyonnais, le passeur

C'est là que le prévenu entre en jeu, un Lyonnais âgé de 42 ans, grutier de profession. Envoyé par le fameux Tony Toxiko, il lui finance la moitié d'une chambre d'hôtel à Villeurbanne dans la nuit du 24 au 25 février avant de l'emmener, le lendemain, à l'aéroport et de s'y faire interpeller. L'enquête a depuis démontré que l'individu était lié à l'état islamique.

Selon le témoignage de la jeune fille, le Lyonnais était une "vieille connaissance" de ce fameux Tony Toxico, finalement le véritable recruteur. Le prévenu, poursuivi pour association de malfaiteurs et soustraction de mineure encourt jusqu'à 10 ans de prison. Il est actuellement détenu à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis.

2 commentaires
  1. jeanbambois - 6 mars 2015

    'Toxico'...;o) Autrement,'à quitter la France ' serait plus correct...

  2. SophieV - 6 mars 2015

    Toxico ! son pseudo ouvre tout un monde, effectivement.... comment ces hommes peuvent ils être crédibles auprès des jeunes ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut