passeport

Un faux mineur condamné pour avoir profité de l'aide sociale

Selon le quotidien le Progrès, le jeune ressortissant Guinéen aurait menti sur son âge afin de profiter de l'aide sociale à l'enfance.

A Lyon depuis février 2014, le jeune homme présentait des papiers d'identité où son âge était de 17 ans. C'est ainsi qu'il a pu profiter de l'aide sociale à l'enfance (hôtel, repas, transports), pour un montant total de 20 000 euros.

Une enquête menée sur l'individu a révélé qu'il avait vécu en Espagne en 2013 sous une autre identité et qu'il était déjà âgé de 20 ans à l'époque. Un examen osseux a par la suite révélé qu'il avait au minimum 21 ans et 6 mois mais qu'il pouvait avoir jusqu'à 35 ans.

Il a été condamné à six mois de prison avec sursis et devra rembourser l'intégralité des frais dépensés pour lui par le Conseil général dans le cadre de l'aide sociale à l'enfance.

à lire également
En marge de la victoire de l'Algérie lors de la Coupe d'Afrique des Nations, des pillages avaient eu lieu dans certains commerces à Lyon. Un individu a été retrouvé grâce à une casquette laissée sur place. 
1 commentaire
  1. mariama - 9 novembre 2014

    'Pourquoi ne dites-vous pas que la fraude documentaire a reconnu l'authenticité du passeport du jeune en question, ce passeport portant la date de naissance prouvant la minorité? Vous reprenez sans réserve la version de l'accusation. Dommage surtout s'agissant d'un dossier aussi vide! Rien que des résultats de tests osseux rocambolesques avec un poignet de 17 ans, un âge moyen de 29 ans, un âge maxi possible de 35 ans et une vague histoire espagnole qui peut bien avoir été inventée... .'.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut