Tuerie de Chevaline : le principal suspect était Lyonnais

Un homme, originaire de Lyon identifié comme le motard aperçu à proximité des lieux du crime a été entièrement disculpé par les juges d'instruction, révèle ce vendredi matin France Info.

Il était considéré comme la piste principale dans l'affaire de la tuerie de Chevaline, en Haute Savoie, en septembre 2012. L'homme, un Lyonnais, s'était rendu en Haute Savoie pour pratiquer sa passion, le parapente. Il s'y était rendu à moto. Selon le dossier, "son profil personnel et professionnel l’exclut de la liste des suspects à 95 %, mais des vérifications doivent encore être menées".

Il a été identifié par les gendarmes grâce à son téléphone portable. Désormais, il s'agit d'identifier les occupants d'un 4X4, un véhicule également aperçu non loin des lieux du drame.

Actuellement, cette affaire criminelle regroupe le plus grand nombre d'enquêteurs en France. La tuerie de Chevaline a fait quatre morts le 5 septembre 2012, au bord du lac d'Annecy. Saad al-Hilli, 50 ans, ingénieur britannique d'origine irakienne, sa femme de 47 ans et sa belle-mère de 74 ans, avaient été tués de plusieurs balles dans leur voiture, sur une petite route forestière proche de Chevaline. Un autre homme Sylvain Mollier, probable victime collatérale, avait également été abattu. L'une des fillettes du couple al-Hilli avait été grièvement blessée. La seconde, cachée sous les jambes de sa mère, s'en était miraculeusement sortie indemne.

1 commentaire
  1. SophieV - ven 6 Mar 15 à 12 h 11

    3 ans pour l'identifier grâce à son portable ?! hé bien !!! à ce rythme les coupables peuvent dormir tranquillement.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut