Police
© Tim Douet

Suspecté de violence sur des policiers, il livre un alibi farfelu

Le 29 septembre dernier, un policier avait été gravement blessé durant un contrôle place André-Latarjet, dans le 8e arrondissement de Lyon.

Le 29 septembre, alors que le policier était en intervention avec deux collègues place André-Latarjet (Lyon 8e), ils ont été violemment agressés par cinq jeunes hommes. Quatre d'entre eux ont été interpellés dans la foulée.

Un cinquième restait alors introuvable. Il a été interpellé ce lundi, mais a tout de suite nié les faits, affirmant qu'il n'était pas à Lyon le 29 septembre, mais dans la région parisienne.

Don d’ubiquité ou gros mensonge ? Les enquêteurs se sont vite rendu compte que l’homme de 22 ans était bel et bien à Lyon le jour des faits puisqu'il se trouvait dans le bureau d'un juge d'application des peines. Reconnu formellement par les policiers, il a été présenté au parquet ce mercredi.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut