Capture d’écran 2014-09-15 à 12.01.35

Ses enfants emmenés en Syrie, le combat du père commence

Le parquet de Vienne a ouvert ce samedi une information judiciaire pour “non-représentation d’enfants” après le départ pour la Syrie d’une famille recomposée domiciliée à Villefontaine, à quelques kilomètres de Lyon.

Le père de deux des fillettes disparues, Abdel Hakim Labriak, a porté plainte dès vendredi soir alors qu'il avait un droit de visite à partir de 19h ce vendredi 12 septembre. Contacté par Lyon Capitale la semaine dernière, il nous avait confié sa profonde inquiétude au sujet de ses enfants. "C'est une zone de conflit, c'est la guerre là-bas, ce n'est pas un endroit pour les enfants. Je vais me battre pour les ramener", nous avait-il affirmé.

Des mandats d’arrêt internationaux requis

Le 4 septembre, une autre information judiciaire avait été ouverte à Orléans dans la même affaire, pour soustraction de mineur par ascendant, après une plainte déposée par la mère d'une troisième fillette. De son côté, Mathieu Bourrette, le procureur de Vienne (photo ci-dessus) a requis la délivrance de mandats d'arrêt internationaux.

Une famille qui avait élu domicile à Villefontaine depuis quelques mois a quitté la France pour rejoindre la Syrie entre le 19 et 22 août dernier. Le couple et quatre enfants auraient embarqué dans un avion pour Istanbul, avant de prendre la direction de Gaziantep, pour accéder à la Syrie. Eddy Leroux et Jihane Makhzoumi, tous deux divorcés, sont partis avec leurs trois enfants issus de leurs précédentes unions. Ils ont également emmené leur propre nourrisson d’un mois et demi.

à lire également
Le procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre du caporal Arthur Noyer se déroulera du 3 au 12 mai 2021 devant la Cour d’Assises de la Savoie, annonce aujourd’hui le parquet général de Chambéry. L’accusé est également mis en examen pour le meurtre de la jeune Maëlys.
Faire défiler vers le haut