Police lyon
© Tim Douet

Près de Lyon, un automobiliste en panne est pris pour un terroriste

En panne d'essence ce mercredi matin devant une usine classée Seveso, l'automobiliste a retrouvé sa voiture entièrement désossée.

Le conducteur semblait ne pas avoir d'autres choix que de partir à pied pour remplir des bidons d'essences afin de reprendre sa route. L'hiver aidant, l'homme garde sa capuche sur la tête pour se protéger du froid. Selon Radio Scoop, des témoins présents sur place s'inquiètent : sa voiture est garée juste devant l'usine Arkéma de Pierre-Bénite. Le site, classé Seveso, est particulièrement surveillé. Ces témoins décident de prévenir les autorités, ne sachant pas ce que trafique l'homme au visage caché par sa capuche et qui transporte des bidons en pleine vallée de la chimie. En quelques minutes, les démineurs interviennent pour mettre le véhicule hors d'usage et l'inspecter de fond en comble. Le chemin est bouclé et plusieurs policiers sont mobilisés. Quand le conducteur revient à pied de la station essence la plus proche, il est rapidement mis hors de cause par la police. En revanche, il ne pourra pas repartir avec sa voiture, qui quelques minutes plus tôt, a été complètement désossée pour assurer la sécurité de l'usine.

1 commentaire
  1. inesP - 15 décembre 2016

    C'était quoi la voiture ?... je cherche un pare-choc arrière de Civic 89...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut