Police Fourgon Tim
© Tim Douet

Pontcharra-sur-Turdine : le père avoue avoir frappé sa femme

Dans l'affaire du meurtre de Pontcharra-sur-Turdine, le père de famille en garde à vue depuis 48 heures a avoué avoir "porté des coups" sur son ex-femme.

Le père de famille soupçonné d'avoir tué son ex-femme a avoué lui "avoir porté des coups avec un objet en bois d'un mètre de longueur", a déclaré Grégoire Dulin, le procureur de Villefranche ce lundi. Le couple, séparé depuis 10 jours, se déchirait "autour de la garde des enfants". L'homme de 45 ans, intermédiaire d'assurance, n'avait aucun antécédent judiciaire. Le 17 mai dernier, sa femme avait déposé une main-courante à son encontre pour "violences psychologiques" et avait parlé de "violences physiques" qu'elle aurait subies "il y a 7 ou 8 ans", explique le procureur.

Les enfants n'étaient pas présents au moment du drame

Au moment du drame, les enfants étaient absents. Ce dimanche à 19h30 une alerte enlèvement était lancée après leur disparition et la découverte de leur mère "décédée de mort violente". Deux heures après le lancement de l’alerte, le père des trois enfants s’était rendu à la brigade de gendarmerie de Tarare au nord-ouest de Lyon et a indiqué avoir mis ses enfants en sécurité chez des proches. Les trois enfants, âgés de 5 à 10 ans, ont ensuite été retrouvés chez la soeur de cet homme, à Villeurbanne. "Ils ignoraient tout du drame familial qui venait de se produire", a conclu Grégoire Dulin. Après 48 heures de garde à vue, le père de famille va être présenté ce mardi au procureur de la République de Lyon qui devrait ouvrir une information judiciaire et saisir le juge d'instruction.

à lire également
faits divers arrestation police
Le meurtrier présumé du garagiste Hayk Sanosyan, tué par balles le 21 juin dernier près de Lyon, a été mis en examen et écroué ce jeudi 5 septembre. Il aurait agi en réponse à des pressions et des menaces de la part de la communauté arménienne.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut