Sofiane et kevin tués le 28 septembre à Echirolles dans la banlieue sud de Grenoble
@PHILIPPE DESMAZES / AFP

Meurtre de Kevin et Sofiane : 12 accusés renvoyés aux assises

La chambre de l’instruction a décidé le renvoi de 12 accusés devant la cour d’assises de l’Isère, dans l’affaire des meurtres de Kevin et Sofiane, à Échirolles, en 2012.

Ils seront finalement douze sur le banc des accusés, devant la cour d'assises de l'Isère, pour répondre du meurtre de Kevin et Sofiane. Les deux jeunes hommes avaient été tués le 28 septembre 2012 à Échirolles, dans la banlieue sud de Grenoble.

Treize prévenus avaient été présentés devant la chambre de l'instruction, qui a donc décidé de prononcer un non-lieu pour l'un d'entre eux. Trois autres non-lieux avaient déjà été prononcés, plus tôt dans la procédure.

En revanche, la chambre de l'instruction maintient la qualification de meurtre, au grand dam de certains avocats de la défense, qui demandaient une requalification des faits en "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Procès en 2015

Les accusés, âgés de 18 à 23 ans, sont pour une grande partie d'entre eux originaires du quartier de la Villeneuve à Grenoble, non loin d'Échirolles. Leur procès aura lieu courant 2015.

Les agresseurs de Kevin et Sofiane étaient armés de couteaux, d'une bouteille de vodka, d'un marteau et d'un pistolet à grenaille.

L'autopsie des deux victimes avait permis d'établir que Kevin avait reçu huit coups de couteau, dont un mortel porté au poumon. Sofiane avait été poignardé une trentaine de fois et frappé à la tête avec un marteau. Il avait succombé à ses blessures à l'hôpital.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut