Meurtre dans l'Ain : un appel à témoins a été lancé

Samedi 13 août à Crottet dans l'Ain, Jean-Claude Cazenave, ancien parachutiste et chauffeur routier à la retraite, est tué par quatre coups de couteaux au thorax. Après l'incarcération d'un suspect originaire de Meyzieu, les enquêteurs lancent un appel à témoins.

Il est 7 heures du matin lorsque Jean-Claude Cazenave arrête sa voiture pour prendre en stop un jeune homme de 19 ans, originaire de Meyzieu. Connu pour avoir des antécédents psychiatriques, le jeune homme aurait volé la voiture de sa grand-mère avant qu'elle ne tombe en panne à hauteur de Pont-de-Vaux dans l'Ain. C'est dans le but de trouver la gare la plus proche que l'individu serait monté dans la voiture de Jean-Claude Cazenave, 72 ans. Interpellé le week-end dernier, le jeune majolan passe aux aveux lors de sa garde-à-vue. Le fait de ne pas voir de gare sur la route l'aurait paniqué. Le suspect explique avoir été tenté de sortir de la voiture, dont la portière était, selon ses dires, verrouillée. C'est alors que le jeune homme aurait poignardé sa victime.

La police recherche des témoins

Afin de faire avancer l'enquête, les gendarmes recherchent des témoins qui auraient vu "entre 4 heures et 7 h 15 du matin le samedi 13 août, un jeune homme d'environ 20 ans, de type européen, 1,75 m, mince, cheveux bruns court. Vêtu d'un sweat blanc et d'un short foncé, il marchait entre les agglomérations de Pont-de-Vaux et de Pont-de-Veyle avec un sac de sport porté en bandoulière." Les éventuels témoins sont priés de composer le 17 ou de contacter la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie départementale de Bourg-en-Bresse (04.74.45.97.00).

à lire également
Pompiers
Un père de famille a perdu la vie vendredi à Sauverny, dans l'Ain. Il a été retrouvé chez lui, atteint de plaies à l'arme blanche. Il n'a pas pu être sauvé. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame.
Faire défiler vers le haut