DR

Mafia du CO2 : le corrupteur de Michel Neyret sous les verrous à Lyon

L'escroc à la taxe carbone Stéphane Alzraa a été extradé d'Israël et écroué à Lyon en fin de semaine dernière.

Fin de cavale. Stéphane Alzraa a été extradé d'Israël vers la France en fin de semaine dernière, selon les informations du journal Le Progrès. Il dormirait depuis en prison, en attendant un nouveau jugement, pour évasion mais pas seulement. L'escroc, déjà condamné plusieurs fois par la justice, doit comparaître prochainement dans l'affaire dite de la mafia du CO2, un vaste système de fraude à la taxe carbone qui avait permis de détourner plus de 43 millions d'euros (lire ici).

Le corrupteur de Michel Neyret

Stéphane Alzraa s'était évadé de la prison de Corbas, après une permission en 2015 (lire ici). Ce vendredi, devant la cour d'appel, son avocat, Me Marcel Ceccaldi, a demandé sa remise en liberté. Son client a fait part de son souhait de "revenir à une vie normale", toujours selon Le Progrès. 

L'homme, âgé de 38 ans aujourd'hui, est par ailleurs connu pour avoir été condamné en avril 2018 par la cour d'appel de Paris, dans le cadre de l'affaire Neyret. Présenté comme le corrupteur de l'ex-numéro 2 de la PJ de Lyon, à qui il prêtait voitures et villas luxueuses, Alzraa avait été jugé coupable et condamné à 30 mois d'emprisonnement et 250.000 euros d'amende.

Alzraa, un escroc millionnaire dans l'ombre de Neyret

à lire également
Le délibéré rendu ce mardi 16 juillet dans l'affaire du GSP de Vénissieux met hors de cause six policiers sur les sept poursuivis pour des faits de corruption. Ils sont en revanche tous condamnés pour violation du secret professionnel. Les avocats comme le parquet ont dix jours pour faire appel.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut