Lyon : un couple condamné pour revente illicite de Viagra

Une employé de pharmacie détournait les stimulants sexuels, ensuite revendus par son complices à ses collègues.

Elle volait les pilules dans sa pharmacie, lui les revendait à ses collègues à bon prix. Un agent des Transports en commun lyonnais (TCL) et sa maîtresse ont été condamnés à deux ans d'emprisonnement, dont un ferme, et trois ans de mise à l'épreuve pour avoir dérobé, détourné et écoulé sous le manteau des médicaments.

"Pilules du plaisir"

Le couple s'était fait une spécialité des stimulants sexuels, comme les fameuses "pilules bleues du plaisir". Viagra ou Cialis (son générique), les comprimés volés étaient écoulés par l'homme de 47 ans auprès de ses collègues de la TCL, précise Le Progrès. Le petit commerce de celui que l'on surnommait "le doc" fonctionnait plutôt bien. Le préjudice est estimé à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Interdiction d'exercer

Côté approvisionnement, la maîtresse n'avait pas de mal à se fournir. Employée d'une pharmacie de Villeurbanne de 2009 à 2012, elle volait dans les stocks quand elle ne passait pas directement commande à des grossistes. Loin de se démonter, la femme âgée de 40 ans s'est justifiée lors de l'audience en accusant sa patronne de mal gérer ses stocks.

Le couple a été condamné à verser 91.000 euros de dédommagement matériel à la pharmacienne ainsi que 2.000 euros pour le préjudice moral. La femme a en outre écopé d'une interdiction définitive d’exercer en pharmacie.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut