Uber
© TENGKU BAHAR / AFP

Lyon : un chauffeur UberPop interpellé

Entre autres infractions, l'homme transportait un client qui avait réservé sa course via l'application, interdite en France.

Pas moins de quatre motifs d'arrestation. Le chauffeur UberPop lyonnais interpellé lundi cumulait les infractions.

L'homme âgé de 31 ans est notamment accusé d'exercice illégal de la profession de taxi. Contrôlé le 25 mars dernier, avenue Jean Jaurès, dans le 7e arrondissement de Lyon, il transportait un client qui avait réservé sa course via l'application UberPop, interdite en France.

Les investigations ont depuis permis de démontrer que le suspect, qui ne disposait pas de permis VTC (Véhicule de tourisme avec chauffeur), avait tenté de s'en procurer un de manière frauduleuse. L'homme ne possédait pas non plus d'autorisation de stationnement.

Outre ces entorses à la législation relative aux VTC, le chauffeur, qui avait déjà été entendu au mois de juin et avait nié les faits, continuait de percevoir des prestations de la part de Pôle emploi, alors même qu'il recevait un revenu d'Uber pour les courses qu'il effectuait.

Convoqué devant un officier de police judiciaire le 12 mai prochain, le chauffeur a pour l'heure refusé de s'exprimer.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut