Palais de Justice
© Tim Douet

Lyon : un an de prison avec sursis requis contre Jean Mercier

Jean Mercier était jugé à Lyon ce jeudi en appel pour avoir aidé à mourir sa femme dépressive en 2011.

Ce jeudi, une "peine de principe" de un an de prison avec sursis a été requise à l'encontre de Jean Mercier. L'homme de 88 ans était jugé en appel pour avoir aidé à mourir sa femme dépressive en 2011. Déjà condamné, le 27 octobre 2015 à Saint-Etienne, à un an de prison avec sursis pour "non-assistance à personne en danger", il avait décidé de faire appel. "La peine infligée, je m'en moque, je préférerais l'acquittement, mais ce qui compte, c'est le combat que je mène pour faire avancer les choses", a-t-il déclaré en marge du procès.

Pour l'avocat général "Josanne Mercier n'était pas en fin de vie, elle n'était pas atteinte d'un mal incurable, elle souffrait d'arthrose, d’anxiété". De son côté, Jean Mercier est revenu sur ce matin du 10 novembre 2011 durant lequel sa femme lui a demandé de lui "apporter des médicaments". "C'était la première fois qu'elle m'implorait, on s'était promis et je ne pouvais pas faire autrement", a expliqué l'octogénaire.

La décision d'appel sera rendue le 10 novembre prochain.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut