Police © Tim Douet

Lyon : six policiers risquent un procès pour corruption

Six policiers en poste à Vénissieux risquent d'être poursuivis par le parquet de Lyon, principalement pour "violation du secret professionnel" et "détournement de données". Ils sont soupçonnés d'avoir divulgué à trois frères de Vénissieux des informations confidentielles.

Les six policiers auraient consulté des dossiers et transmis des informations au bénéfice des trois frères. Le parquet de Lyon a recommandé qu'ils soient jugés devant le tribunal correctionnel. Il faudra attendre l'ordonnance du juge, d'ici la fin de l'année, pour savoir si l'orientation judiciaire se confirme. À la fin de l'année 2011, un dossier de 120 pages soupçonnait plusieurs policiers de corruption. Certains d'entre eux avaient ensuite été placés en détention. Sept ans plus tard, le dossier s'effondre en grande partie. Cette corruption effectuée reste encore à prouver. Mais elle s'effectuerait principalement en échange de cadeaux offerts aux policiers. "J'ai vu le collègue pour qu'il fasse le nécessaire", dit-il dans une écoute téléphonique pour assurer son intervention. "Tu l'auras demain ton cadeau, mon gros", répond son interlocuteur", affirme Le Progrès. Les autres policiers sont, quant à eux, au centre de l'attention pour avoir transmis des informations en échange de téléphones portables et de tablettes mystérieusement offertes. Le parquet recommande cependant le non-lieu total pour Jean-Marie Bonnafoux et Patrick Cascales, deux anciens policiers, qui auraient seulement prononcé quelques conseils insignifiants par téléphone.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut