Cimamonti-Mercier © Tim Douet_034
© Tim Douet

Lyon : Marc Cimamonti vers Paris ?

Le procureur de la République de Lyon pourrait rejoindre Paris en cas de nomination de l'actuel procureur de la capitale, François Molins au parquet national antiterroriste qui pourrait ouvrir en 2018.

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a annoncé l'ouverture d'un parquet national antiterroriste (PNAT) d’ici fin 2018. Un parquet dont François Molins, l'actuel procureur de Paris est pressenti pour prendre la tête selon le journal Le Monde. Comme pour les préfets, Lyon semble la dernière marche avant la capitale pour les procureurs puisque le nom de Marc Cimamonti, l'actuel procureur de Lyon, reviendrait pour lui succéder à Paris. Le PNAT aurait pour but d'améliorer “l’efficacité de la justice pénale antiterroriste” face à “une menace terroriste plus diffuse, moins lisible, mais plus présente”, a expliqué la ministre. Cette structure spécialisée offrirait alors une “politique pénale autonome et homogène”. Marc Cimamonti est arrivé en poste à Lyon en 2012 après avoir été en poste à Toulon pendant trois ans.

à lire également
Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu sa décision : l'un des leaders du groupuscule d'extrême droite, Steven Bissuel, est condamné à 20 000 euros d'amende pour "provocation à la haine raciale et à la violence en raison d’une origine ethnique, en état de récidive légale".  En janvier 2015, il publiait sur les pages Facebook et Twitter du GUD le dessin d'une fausse publicité Oasis avec des fruits marqués d'une étoile jaune pour les 70 ans du camp de concentration d'Auschwitz.  
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut