Police Fourgon Tim
Illustration Police © Tim Douet

Lyon : le voleur déguisé en agent EDF était en cavale

L'homme de 35 ans faisait l'objet d'un mandat d'arrêt pour ne pas avoir réintégré la prison de Roanne.

13 vols, 13 victimes et 13 mois d'enquête pour interpeller l'homme déguisé en agent EDF pour commettre des vols au domicile de personnes âgées. La technique, bien rodée, consistait à téléphoner au domicile de ses futures cibles pour prétexter une vérification de leur installation électrique. Une fois sur place en tenue d’électricien, il s'emparait de bijoux, d'espèces ou de cartes bancaires. C'est d'ailleurs la tentative d'un retrait bancaire qui a mis les enquêteurs sur sa piste. Lors d'une diffusion régionale d'images de surveillance captées sur un distributeur de billets, un enquêteur reconnaît l'homme de 35 ans, "très défavorablement connu et faisant l'objet d'un mandat d'arrêt suite à sa non-réintégration de la prison de Roanne", précise le direction départementale de la Sécurité publique du Rhône (DDSP). Lyon et sa proche banlieue était son terrain d'action, pour un préjudice estimé par les autorités à près de 9 000 euros en espèces et retraits frauduleux, 4000 euros de tentatives d'achats ou de retraits et de nombreux bijoux de valeur, téléphones portables, documents d'identité ou article de maroquinerie. "Bien que prudent et très aguerri, ce malfaiteur "en cavale" était néanmoins localisé par les enquêteurs chez sa petite amie dans la banlieue lyonnaise", ajoute la DDSP.

Filature en flag'

Ouverte depuis février 2018, l'enquête s'est clôturée par une filature le 17 octobre. L'homme aurait pu être pris en flagrant délit, passant plusieurs coups de fil avant de se rendre dans une résidence du 7e arrondissement de Lyon. Par chance, les potentielles victimes qu'il tentait de cibler étaient absentes ce jour-là. La police l'interpelle dans le cadre du mandat d'arrêt émis contre lui. Au passage des menottes, il porte une tenue d'agent EDF et détient sur lui des bijoux de précédents vols. Plusieurs perquisitions ont été menées : à son domicile ainsi qu'à celui de sa mère, chez qui il logeait de temps en temps et camouflait ses larcins. L'homme a reconnu l'intégralité des faits qui lui étaient reprochés, expliquant avoir également revendu une partie de son butin pour subvenir à ses besoins.  Moins d'un mois plus tôt, les enquêteurs du même service démantelaient une bande organisée et spécialisée dans les vols par ruse à Lyon et sur l'ensemble du territoire en collaboration avec l'Office Central de Lutte contre la Délinquance itinérante. "Près de 50 faits avaient été imputés à ces malfaiteurs", se félicite la DDSP.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut