Police © Tim Douet

Lyon : il tue sa femme en l'étranglant, et laisse croire à un suicide

Samedi 11 août, une jeune femme est retrouvée morte sur un trottoir de la Croix-Rousse. Son compagnon laisse croire qu'elle s'est défenestrée après une dispute. Deux jours plus tard, l'homme se rend à la police et avoue avoir étranglé sa femme.

Melinda* ne s'était pas suicidée en se défenestrant. En début de semaine, son mari a avoué avoir étranglé sa compagne. Samedi 11 août vers 5h30, le corps d'une femme est découvert sur un trottoir, à la Croix-Rousse. Elle semble avoir fait une chute de trois étages. La police interroge le mari qui évoque une dispute, indiquant que sa femme serait dépressive et qu'elle se serait défenestrée, laisant penser qu'elle s'est suicidée.

Selon le Progrès qui rapporte cette information, le parquet ne demande pas la garde à vue du conjoint. Lundi, ce dernier s'est rendu de lui-même au commissariat de Valence et avoue avoir étranglé sa femme en "lui faisant une clé de bras au cou" selon le Progrès. Il est transféré à la Sûreté départementale de Lyon et placé en garde à vue. Le rapport d'autopsie confirme la strangulation. Mercredi, l'homme a été mis en examen pour "homicide volontaire" et écroué à la maison d'arrêt de Corbas en attente de son jugement. En France, tous les trois jours, une femme est tuée par son conjoint.

*nom d'emprunt

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut