Hôtel de police © Tim Douet
© Tim Douet

Lyon : il tague une insulte à la police sur un commissariat

Pour se venger d'une précédente interpellation, un Gilet jaune de 52 ans a écrit ACAB sur les grilles d'un commissariat de Lyon. 

Samedi à l' angle de la rue de la Bourse et du passage Ménestrier (Lyon 2e), un homme de 52 ans vivant à Corbas a été arrêté. Après un sitting devant le commissariat du 1er/4e, à l’occasion de la manifestation des “Gilets jaunes”, le quinquagénaire était vu en train d’écrire l’acronyme “ACAB” (“All cops are bastards”, “Tous les flics sont des salaud”) avec un marqueur indélébile sur les grilles du commissariat. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits et dit avoir agi en “vengeance” d’une précédente interpellation sur une manifestation “Gilets jaunes” le 13 avril. Il fera l'objet d'une convocation par officier de police judiciaire le 6 janvier 2020. 

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
Faire défiler vers le haut