Police © Tim Douet

Lyon : il frappe sa compagne et accuse son joint de cannabis

Un homme de 41 ans sera jugé en février pour avoir frappé sa compagne. Il a tenté d'expliquer son geste en invoquant un joint de cannabis fumé avant.

Le 10 décembre, à Bron, un homme de 41 ans est interpellé par les forces de l'ordre après avoir frappé sa compagne. Placé en garde à vue, il est ensuite interné en hôpital psychiatrique après qu'un médecin ait relevé une crise de paranoïa, selon le Progrès qui rapporte cette affaire. Lors de l'audience au tribunal à Lyon, il a expliqué que son état avait été modifié après avoir fumé un joint de cannabis. Le parquet a rappelé qu'il était en récidive, déjà condamné à deux reprises pour des faits de violences conjugales. Le tribunal a demandé une expertise médicale "pour évaluer son degré de responsabilité", selon nos confrères.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut