Equipage de la Police nationale à Lyon © Tim Douet
© Tim Douet

Lyon : il détourne 510 000€ d'une société dont il avait la gestion

Un homme de 58 ans qui gérait une SCI familiale pour le compte d'une famille a été arrêté. Il est soupçonné d'avoir détourné 510 000€ depuis 2009.

Dans les années 1990, une famille originaire de la région créait une SCI familiale et en déléguait la gestion à un homme de 58 ans vivant dans le 4e arrondissement de Lyon. Au décès des parents en 2010 et 2015, les trois filles décidaient de laisser la gestion de la SCI à cet homme. Mais celles-ci s’apercevaient que des détournements de chèques avaient lieu pour un montant de plus de 50 000 euros. L’enquête traitée par la brigade de sûreté urbaine démontrait qu’en réalité ces détournements s’opéraient depuis 2009 et que 51 chèques avaient été encaissés indûment par lui pour un montant de 510 000 euros au total.

Des saisies sur son patrimoine étaient opérées par la cellule des avoirs criminels (une moto, un bateau avec remorque et un appartement). Le suspect, qui avait déjà six mentions sur son casier judiciaire a reconnu partiellement les faits en indiquant que certains chèques remis par les parents correspondaient à des dons de ceux-ci. Il a été présenté au parquet le 5 juillet et mis en examen pour “abus de confiance” et laissé libre. 

à lire également
Serge Deygas, bâtonnier du barreau de Lyon © Antoine Merlet
Entré en fonctions le 1er janvier avec sa vice-bâtonnière, Joëlle Forest-Chalvin, le successeur de Farid Hamel débute son mandat par un important mouvement social. Comme dans le reste du pays, les avocats du barreau de Lyon sont mobilisés depuis le début de l’année dans une retentissante grève contre la réforme de leur caisse de retraite. Ils ont perturbé la rentrée solennelle de la cour d’appel, boudée par Serge Deygas, et retardé la tenue du procès Preynat, pour signifier leur opposition à une refonte qui les verrait perdre leur indépendance, cotiser plus pour toucher moins à la retraite.
Faire défiler vers le haut