Palais de Justice
© Tim Douet

Liposuccion mortelle à Tunis : l'hypothèse d'une embolie pulmonaire

Suite à l’ouverture d’une information judiciaire contre X pour homicide involontaire, le parquet a pris connaissance des premières conclusions des médecins légistes lyonnais à propos du décès de Marjorie Quiterio dans une clinique tunisienne.

Selon l’Institut médico-légal de Lyon, Marjorie aurait été victime d’une embolie pulmonaire massive, qui ne serait pas liée à une erreur médicale. Il s’agit d’une complication rare mais connue des liposuccions qui correspond à une obstruction brutale de l’une des branches de l’artère pulmonaire, due à la formation d’un caillot. Ce constat est partagé par les médecins légistes français et tunisiens.

De nouvelles investigations et un examen anatomopathologique ont été demandés par la justice. Un collège d’experts examinera le dossier médical et le rapport final de l’institut médico-légal. Si l’aléa chirurgical est l’hypothèse la plus plausible, les conclusions ne seront pas connues avant plusieurs mois.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut